Les hommages à Patrick Devedjian, mort du Covid-19, se multiplient

© AFP 2022 BERTRAND GUAYPatrick Devedjian
Patrick Devedjian - Sputnik France
Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et ancien ministre de Nicolas Sarkozy Patrick Devedjian (LR) est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites du coronavirus, a annoncé à l'AFP son service de presse. Sa mort a suscité de nombreuses réactions dans le monde politique français.

Diagnostiqué positif au Covid-19, l'homme politique de 75 ans avait été placé en observation mercredi dans un hôpital du département.

Jeudi, il avait indiqué dans un tweet être «touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants». «Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades», ajoutait-il.

La ville de Paris lors de la troisième journée de confinement, 19 mars 2020  - Sputnik France
«Il n’y aura pas d’épidémie en France car on est préparés», assurait un membre du conseil scientifique de Macron - vidéo
Avocat de profession, Patrick Devedjian a été député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine de 1986 à 2017, maire d'Antony de 1983 à 2002 et élu conseiller départemental en 2004. Il présidait le département depuis 2007.

Il fut également porte-parole du RPR de 1999 à 2001 et secrétaire général de l'UMP de 2007 à 2008 et occupa plusieurs fonctions gouvernementales.

Marié, il avait quatre enfants.

De nombreux hommages politiques

La mort de Patrick Devedjian a suscité dimanche matin de nombreuses réactions dans le monde politique, où l'on a salué la personnalité et la culture de cet ancien ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

Gérard Larcher, président du Sénat a aussitôt réagi sur Twitter: «Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes».

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a salué son «esprit libre».

«Patrick Devedjian, des convictions, de la culture, de l'empathie, du caractère, du talent,... un ministre qui a fait honneur à la fonction. L'un des meilleurs. Profonde Tristesse» , a écrit l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала