Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Doutes sur le nombre de morts du Covid-19 en Chine: l’ambassadeur chinois persiste et signe

S'abonner
Alors qu’en Chine, la vie post-confinement reprend peu à peu son cours, les soupçons autour du nombre réel de morts du Covid-19 se font de plus en plus insistants. Certains médias sponsorisés par les USA estiment leur nombre réel à 42.000 morts. La Chine se défend de toute dissimulation, insistant sur les décès non liés au Covid-19.

Au 31 mars, la Chine déplore officiellement 3.304 morts attribués à l’épidémie de Covid-19, dont 2.535 à Wuhan, épicentre de la maladie dans ce pays, mais des doutes subsistent. Comment le pays le plus peuplé du monde recense-t-il si peu de cas, comparé à certains pays d’Europe qui voient leur nombre de morts augmenter de jour en jour? 

«D’après les statistiques de la municipalité de Wuhan pour l’année 2019, on a compté 51.200 décès sur une année, donc à peu près 4.000 par mois en moyenne. Et comme l’hiver, il fait très froid, il y aura plus de décès que les autres mois, donc au mois de janvier et février, il y aura peut-être 5.000 morts par mois», a assuré l’ambassadeur de Chine en France interrogé par BFMTV le 31 mars.

«Mis à part les décès liés au Covid-19, il y aurait 10.000 décès durant cette période causés par d’autres maladies», a-t-il conclu. 

​Une noria d’urnes funéraires remet en cause le bilan officiel

D'après un fonctionnaire de Wuhan qui s'est exprimé sous couvert d’anonymat pour le Figaro, «le bilan officiel a seulement compté les défunts qui ont été testés». Selon Radio Free Asia (RFA), radio privée financée par le Congrès des États-Unis, le nombre de morts réels serait de 42.000 personnes.Une estimation qui se fonde sur le nombre d’urnes sorties des sept crematoriums de la ville.

Un médecin de l'hôpital central de Wuhan  - Sputnik France
La Chine va construire un hôpital en Algérie pour soigner les malades du coronavirus

Une donnée qui fait écho à l’enquête du média chinois d’investigation Caixin, qui après une série de photos prises à Wuhan, a constaté un nombre conséquent d’urnes funéraires posées à même le sol et de longues files d’attente d’habitants, finalement autorisés à venir récupérer les cendres de leurs proches.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала