Ce liquide créé en Russie peut détruire le coronavirus

CC0 / roegger / Water
Water - Sputnik France
Un groupe de chercheurs russes affirme avoir trouvé un moyen pour lutter contre le nouveau coronavirus. Il s’agit d’un liquide spécial qui peut être appliqué sur les masques et les surfaces ainsi qu’être pulvérisé dans l’air, écrit le quotidien russe Izvestiya.

Alors que la pandémie de coronavirus ne cesse de se propager aux quatre coins du globe, il est primordial de désinfecter l’air ainsi que les masques et les surfaces sur lesquels le virus peut atterrir.

Didier Raoult - Sputnik France
Un rapport remis par le Pr Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Des chercheurs russes d’une société de l'Institut Skolkovo des sciences et technologies ont annoncé avoir mis au point un liquide à cet effet: de l’eau traitée au plasma froid. Cette dernière est obtenue grâce à un engin spécial. Le liquide ne présente aucun danger pour l’organisme et a été baptisé Magnaril, selon le quotidien russe Izvestiya.

Ce liquide détruit les protéines puis s’évapore, ne laissant plus rien sur la surface traitée.

Le sel d’un acide empêche la reproduction du virus

Ce liquide est produit avec du plasma froid en forme de gaz composé de particules chargées et non chargées plongé dans de l'eau. Une réaction chimique se produit alors, les atomes perdent une certaine quantité d’électrons et ne peuvent plus se regrouper en molécules de H2O. Différentes formes d'oxygène et d'hydrogène apparaissent et ce sont elles qui peuvent endommager les cellules du virus.

Achats - Sputnik France
Quels sont les produits «sous tension» dans les supermarchés lors du confinement?
En outre, l'acide hypochloreux peut également aider à détruire ce nouvel ennemi invisible.

«La présence d’un dixième de pourcent du sel de cet acide [de l’acide hypochloreux, ndlr] dans l'eau empêche la reproduction du coronavirus. L'acide lui-même est beaucoup plus actif que son sel», a déclaré Dmitri Balaboline, le directeur de la société Magnaril aqua lab à Skolkovo.

Ainsi, selon lui, «ceci laisse supposer que ce liquide arrêtera non seulement la reproduction, mais tuera également le pathogène».

Un test de dépistage du Covid-19 de haute précision

Récemment, le Service sanitaire russe Rospotrebnadzor a annoncé que des chercheurs russes avaient créé un nouveau test de haute précision visant à détecter le coronavirus avec une importante fiabilité.

D’après Rospotrebnadzor, ce test répond à toutes les normes actuelles de sensibilité et de spécificité et ne donne pas de faux résultats positifs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала