Cette province italienne dont la frontière est presque imperméable au coronavirus

Les habitants de la province italienne de Ferrare semblent avoir une immunité contre le Covid-19. Dans cette région, il n’y a pratiquement pas d’infectés, selon La Nuova Ferrara.

La province de Ferrare, en Émilie-Romagne, est l’une des provinces italiennes les moins touchées par le coronavirus dans le nord du pays à tel point que le commissaire régional Sergio Venturi parle ouvertement d’un «cas de Ferrare» à étudier, relate La Nuova Ferrara.

Alors que des milliers de personnes meurent en Italie des suites du coronavirus et que le nombre de malades se compte en dizaine de milliers, Ferrare n’a recensé que 307 cas.

Une frontière impénétrable

Sergio Venturi signale que le virus s’arrête littéralement à la frontière de la province de Ferrare.

«Évidemment, il y a une raison, soit qu'il s'agisse d'une zone paludéenne, soit parce qu'il y a une thalassémie [une forme d’anémie héréditaire, ndlr.], mais nous devrons nous demander pourquoi il y a une résistance naturelle dans cette province à cette infection que nous devons étudier, elle pourrait aussi être utile à d'autres de nos concitoyens», a-t-il révélé.

Un village totalement épargné par le coronavirus

La province de Ferrare n’est pas l’unique zone épargnée par le coronavirus qui sévit sur l’ensemble de la botte italienne. Aucun cas de maladie n’a été recensé dans la localité de Ferrera Erbognone située en Lombardie, épicentre de l’épidémie en Italie.

Ce cas exceptionnel fera l’objet d’une étude menée par l’Institut Mondino de Pavie.

L’Italie enregistre le plus grand nombre de décès (plus de 12.400 en un peu plus d'un mois). Bien que le confinement commence à produire des résultats encourageants, après trois semaines, 837 nouveaux décès ont été recensés durant les dernières 24 heures, selon l’AFP.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала