Kiev pourrait élever un mur dans le Donbass en cas d'échec des négociations

© Sputnik . Sergei Averine / Aller dans la banque de photosДосрочное голосование на выборах главы ДНР
Досрочное голосование на выборах главы ДНР - Sputnik France
L’Ukraine pourrait construire un mur dans le Donbass faute de progrès dans les négociations sur la paix dans l’est du pays, en proie à un conflit armée depuis 6 ans, a fait savoir le chef de la police aux frontières ukrainienne.

Le chef de la police aux frontières ukrainienne, Sergueï Deineko, n'a pas exclu la construction d’un mur le long de la ligne de démarcation dans le Donbass, région plongée dans le conflit militaire opposant Kiev aux républiques autoproclamées de Lougansk et Donetsk depuis 2014. Il a fait part de cette hypothèse dans une interview parue sur le site de l’agence de presse RBK-Ukraine le 2 avril.

 Volodymyr Zelensky - Sputnik France
La paix dans le Donbass? Oui, mais «selon nos termes», lance Zelensky
M.Deineko a notamment estimé que ce scénario pourrait être mis en place faute de progrès dans les pourparlers de paix entre Kiev et les républiques autoproclamées.

«Je sais que le Président veut sincèrement que la paix revienne sur nos terres, mais à des conditions acceptables pour nous, pour l'État ukrainien. S’l n’y a pas de progrès dans les négociations, je n’exclus pas que cette décision [de construire un mur, ndlr] sera prise. Mais jusqu'ici, il n’y a aucun travail d'ingénierie sur la ligne de démarcation», a déclaré Deineko au média.

Auparavant, le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait annoncé qu’en cas d'échec des négociations sur la paix dans la région, le gouvernement avait «deux ou trois» plans supplémentaires pour résoudre le problème. Les autorités ukrainiennes ont ensuite admis que la construction d’un mur était l’une des pistes envisageables.

Un projet coûteux

échange de prisonniers entre Kiev, Donetsk et Lougansk - Sputnik France
Kiev et le Donbass procèdent à un nouvel échange de prisonniers – images
Selon le chef de la police aux frontières ukrainienne, le premier projet de construction a été estimé à 4,5 milliards de hryvnias (UAH), soit près de 150 millions d’euros. Pourtant, aujourd'hui il s’agit d’une somme moins importante, 2,5 milliards d’UAH ou environ 83 millions d’euros, indique le fonctionnaire. Il espère par ailleurs qu’afin de financer ce projet, l’Ukraine pourra trouver de «l’aide technique internationale», ce qui permettrait de réduire les coûts de la construction du mur.

Les dernières négociations sur la paix dans le Donbass a eu lieu le 9 décembre dernier à Paris. Bien que le sommet au format Normandie réunissant les chefs d’État français, allemand, russe et ukrainien ne soit parvenu à aucun résultat substantiel, il a été jugé positif par toutes les parties.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала