Une femme enceinte peut-elle transmettre le coronavirus à son enfant?

Après le récent accouchement d’une Russe contaminée par le Covid-19, une spécialiste indépendante des maladies infectieuses du ministère de la Santé du Primorié, dans l’Extrême-Orient russe, a déclaré à Sputnik que la contamination par le coronavirus d’une mère à son enfant à naître n’avait pas encore été prouvée.

La contamination directe au Covid-19 d’une femme enceinte à son enfant n’a pas encore été prouvée, a assuré à Sputnik la principale spécialiste indépendante des maladies infectieuses du ministère de la Santé du Primorié, dans l’Extrême-Orient russe, Anna Simakova.

Water - Sputnik France
Ce liquide créé en Russie peut détruire le coronavirus
Par cette déclaration, l’infectiologue commentait une information selon laquelle une Russe contaminée par le coronavirus avait accouché il y a quelques jours.

«Selon l'expérience chinoise, et cela a été écrit dans les recommandations cliniques russes, pour l’instant, la voie verticale de la contamination, pour que l'infection soit transmise de la mère à l'enfant, n'est pas prouvée», a souligné Mme Simakova.

La spécialiste a ajouté qu’un enfant recevait toujours à la naissance des anticorps de l’organisme de sa mère, et que ceux-ci circulaient en lui jusqu'à un an. Quant à la patiente atteinte du coronavirus, les anticorps se forment dans son organisme, mais il reste à constater à quelle étape de la grossesse la femme est tombée malade.

«Il faut examiner la situation en détail. Mais, c’est faux de dire que l’enfant sera immunisé contre le coronavirus», a-t-elle précisé.

Propagation du Covid-19 en Russie

Selon le dernier bilan, plus de 3.540 personnes sont contaminées par le coronavirus en Russie, et le nombre de décès a atteint 30.

La Russie est confinée comme plusieurs autres pays pour éviter la propagation du virus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала