La principale différence entre une grippe et le Covid-19 expliquée

© Flickr / Jonathan Pardogrippe
grippe - Sputnik France
Les scientifiques ont identifié l'une des principales différences entre une grippe et le Covid-19. En effet, les systèmes immunitaires des êtres humains connaissent déjà le virus de la grippe et possèdent donc une immunité collective, a expliqué un spécialiste à Business Insider.

L’une des principales difficultés pour différencier le Covid-19 d’une grippe réside dans la grande similarité de leurs caractéristiques. Pourtant, les scientifiques auraient trouvé la principale différence entre ces deux maladies. Selon la spécialiste de l'Université de Washington à Saint-Louis Abigail Carlson, il s’agit de l’absence d’immunité collective des humains face au coronavirus, relate Business Insider dans un article publié le 3 avril.

Coronavirus SARS-CoV-2 - Sputnik France
Des symptômes plutôt rares du Covid-19 énumérés par des chercheurs
Alors que lors d’une épidémie de grippe, la majorité de la population possède une immunité, que ce soit par un vaccin ou par l’infection, les êtres humains n’en ont pas encore développé contre le Covid-19, détaille la spécialiste. 

Mme Carlson souligne que grâce à l’immunité collective, il est possible d'arrêter assez vite la propagation de la maladie et de contrôler l’afflux des malades, ce qui permet d’éviter la saturation des hôpitaux lors des épidémies de grippe saisonnières. Par contre, pour cette même raison, celle de Covid-19 est beaucoup plus dure à endiguer.

«Lorsque le virus les [les personnes immunisées, ndlr] infecte, il atteint une impasse. Ils ne tombent pas malades, ils ne le transmettent pas», a expliqué la scientifique, citée par le média.

French President Emmanuel Macron's communications advisor Sibeth Ndiaye is pictured at the Elysee Palace in Paris, France, Thursday, May 18, 2017. - Sputnik France
Sibeth Ndiaye fustige ceux qui parlent du Covid-19 comme d'une «grosse grippe», oubliant qu'elle l'avait fait elle-même
Tandis que dans le cas du SARS-CoV-2, les personnes sans immunité en deviennent les porteurs idéals, rapporte Business Insider.

La pandémie due au nouveau coronavirus a déjà touché plus d’un million de personnes de par le monde, et plus de 58.000 ont déjà perdu la vie. Le pays le plus touché par l’épidémie est les États-Unis, qui comptent à ce jour près de 260.000 contaminés et plus de 6.000 morts. En Europe, ce sont l'Italie et l’Espagne qui souffrent le plus avec environ 14.600 et 11.000 victimes respectivement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала