Le parlement tunisien dote le Premier ministre de pouvoirs exceptionnels face au coronavirus

© Sputnik . Natalia SeliverstovaDrapeau de la Tunisie
Drapeau de la Tunisie - Sputnik France
Avec une large majorité des voix, les députés tunisiens ont voté ce samedi pour confier provisoirement une partie de leurs pouvoirs au Premier ministre du pays et ce dans le contexte de la pandémie de coronavirus. Cette mesure est censée rendre plus rapide la lutte contre cette pandémie.

Le parlement tunisien a adopté samedi un texte renforçant les pouvoirs du Premier ministre Elyes Fakhfakh, qui pourra légiférer directement durant deux mois, afin d'accélérer l'adoption de mesures visant à faire face à la pandémie de coronavirus, informe l’AFP.

Drapeau de la Tunisie - Sputnik France
La Tunisie reçoit de la Chine une aide destinée aux hôpitaux militaires du pays
Avec 178 voix pour lors d'un vote en plénière, partiellement menée en visioconférence, le parlement a confié temporairement une partie de ses pouvoirs au chef du gouvernement.

Il s’agit d’une première en Tunisie depuis l'adoption de la Constitution en 2014, rappelle l'agence.

L'article 70 de la Constitution permet en effet «pour un motif déterminé», de «déléguer au chef du gouvernement pour une durée déterminée, qui ne dépasse pas les deux mois, le pouvoir de prendre des décrets-lois».

«C'était nécessaire car c'est l'exécutif qui doit prendre les rênes pour amender rapidement la loi de finances par exemple, ou modifier les procédures pénales pour respecter le confinement et durcir la loi punissant la spéculation», a expliqué à l'AFP Nessryne Jelalia, directrice de l'ONG qui surveille l'activité du parlement, Al Bawsala.

«Il faudra voir concrètement si les mesures qui seront prises [par M.Fakhfakh, ndlr] seront proportionnelles et nécessaires», a-t-elle ajouté.

Pandémie de Covid-19 en Tunisie

Selon les données de l'université Johns-Hopkins, 553 cas d'infection au coronavirus, reconnu par l'OMS comme pandémie depuis le 11 mars, ont été confirmés en Tunisie. 19 patients ont péri et cinq autres ont guéri. Le confinement général ainsi qu'un couvre-feu ont été mis en place par les autorités pour contrer la propagation du virus.

En Algérie voisine, d'après ces mêmes données, 1.251 contaminations et 130 décès sont à déplorer.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала