Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Malgré une légère amélioration en Italie, un médecin met en garde contre le risque de relâchement face au Covid-19

© REUTERS / Yara NardiUne rue déserte de Rome pendant l’épidémie de coronavirus (archive photo)
Une rue déserte de Rome pendant l’épidémie de coronavirus (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
L’Italie semble avoir enregistré une baisse des nouveaux cas de Covid-19, a déclaré l’Institut italien de la santé, tout en estimant que tout relâchement dans le domaine pourrait «signifier une reprise de la circulation du virus».

Le nombre de cas de contamination au nouveau coronavirus commence à diminuer, a constaté le directeur du service des maladies infectieuses de l'Institut supérieur de la santé (ISS) italien, Giovanni Rezza, au cours d’une conférence de presse ce mardi 7 avril.

«Enfin, une diminution des nouveaux cas semble se profiler: dans la courbe épidémique, après une phase de plateau, il semble y avoir une descente, la courbe a tendance à descendre. Mais attendons demain ou après-demain avant de pousser un soupir de soulagement», a-t-il indiqué.

Il a toutefois insisté sur le fait qu’il était nécessaire de continuer à livrer un «combat acharné» au virus et qu’il était nécessaire de «toujours garder à l’esprit que le virus resterait dans la population».

«Tout relâchement peut signifier une reprise de la circulation du virus», a-t-il souligné.

Cela étant, il est impératif de continuer à respecter toutes les mesures imposées précédemment.

La pandémie dans le monde

Un laboratoire - Sputnik France
Les dermatologues mettent en garde contre d’éventuels symptômes cutanés du coronavirus
L'Italie reste toujours le pays le plus touché en Europe avec plus de 16.000 décès. Elle est suivie de l’Espagne, où le nombre des décès liés au Covid-19 est reparti à la hausse après quatre jours de baisse, ainsi que de la France et du Royaume-Uni.

Au total, la pandémie a fait 75.542 morts dans le monde, dont près des trois quarts en Europe, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles ce mardi 7 avril en fin de matinée. Depuis le début de l’épidémie, plus de 1.351.000 cas ont été officiellement déclarés dans le monde.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала