Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Espagne a-t-elle retenu des médicaments destinés à l’exportation vers le Maroc? Son ambassade à Rabat réagit

S'abonner
«Aucune réquisition n’a été effectuée par l’Espagne des médicaments destinés à l’exportation vers le Maroc», affirme ce jeudi 9 avril l’ambassade espagnole à Rabat dans un communiqué relayé par H24.

Contrairement à ce qui a été rapporté par El Mundo et repris par des confrères marocains, l’Espagne conteste avoir réquisitionné trois lots de médicaments destinés à l’exportation vers le royaume chérifien, indique un communiqué de l’ambassade espagnole à Rabat relayé par le site d’information H24.

«L’ambassade d’Espagne au royaume du Maroc tient à préciser que l’information reprise par plusieurs médias marocains selon laquelle l’Espagne aurait réquisitionné des médicaments destinés à être exportés vers le Maroc n’est pas fondée», indique la note.

Que s’est-il passé?

Masques - Sputnik France
Le Maroc souhaite devenir un exportateur de masques dans les semaines à venir
Et d’expliquer qu’«en Espagne, comme dans d’autres pays, en cas de besoin accru de médicaments, l’Agence espagnole des médicaments (AEMPS) peut examiner et retenir provisoirement les lots destinés à l’exportation pour analyser s’ils sont conformes aux exigences», poursuit le document.

Concernant le cas des trois lots destinés au Maroc, «la même procédure a été appliquée», assure l’ambassade qui précise que suite à la vérification de la conformité des médicaments aux exigences en vigueur, «tous les lots ont été autorisés à l’exportation vers le Maroc».

Ainsi, «aucune réquisition n’a été effectuée par l’Espagne des médicaments destinés à l’exportation vers le Maroc», conclut le communiqué.

Auparavant, le quotidien El Mundo avait rapporté que des médicaments déjà achetés et payés par le Maroc avaient été bloqués en Espagne qui a récemment décidé d’arrêter les exportations des médicaments dits «essentiels» pour éviter toute pénurie durant l’épidémie du Covid-19 dans le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала