Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’épidémie peut-elle causer la fermeture définitive d'un tiers des bars et clubs en France?

S'abonner
Les bars et les clubs français pourraient accuser un coup qui causera la fin de leur activité avec l’épidémie de Covid-19 car, selon le collectif Culture Bars-Bars, cité par le magazine Trax for Culture, 30 à 40% de ces entreprises devraient fermer définitivement, ne pouvant faire face à leurs pertes.

Entre 30 et 40% des boîtes de nuit et bars de France pourraient ne pas reprendre leur activité après l’épidémie de Covid-19, selon le collectif Culture Bars-Bars, cité par le magazine Trax for Culture.

Le média évoque les pertes énormes qui frappent bars et clubs français. Certains syndicats représentant ces établissements ont évoqué le fait que les assurances refusent de les indemniser.

Un bar - Sputnik France
Il accueille des clients dans son bar par la porte arrière malgré le confinement
Toutefois, la Fédération française des assurances (FFA), citée par le magazine, souligne que les assureurs couvrent des risques et non des crises systématiques.

Alors que la FFA s’engage à contribuer à hauteur de 200 millions au fonds de solidarité mis en place par les pouvoirs publics afin d’aider les microentreprises et les indépendants, le directeur exécutif du Sneg&co, syndicat national des lieux festifs, estime que cette somme ne sera pas suffisante pour couvrir les pertes des entreprises festives, lesquelles «se chiffrent en dizaines de milliards», selon Trax for Culture.

Actuellement, le Sneg&co est parmi ceux qui négocient avec l’État et les représentants des compagnies d’assurance pour sortir de l’impasse, est-il précisé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала