Macron annoncera des «mesures fortes» lors de son allocution télévisée, selon le JDD

© REUTERS / ERIC GAILLARDEmmanuel Macron lors de son intervention télévisée, le 16 mars
Emmanuel Macron lors de son intervention télévisée, le 16 mars - Sputnik France
Selon le JDD qui se réfère à une source proche de l'Élysée, Emmanuel Macron annoncera des «mesures fortes» lors de son allocution télévisée du 13 avril. Parmi celles-ci, la prolongation du confinement jusqu'à la mi-mai «au moins».

Selon les témoignages et confidences recueillis au sommet de l’État, Emmanuel Macron semble déterminé à demander le 13 avril, lors de son intervention télévisée, des efforts supplémentaires face à l’épidémie qui ne faiblit pas, rapporte le Journal du Dimanche.

«Ceux qui s’attendent à une perspective de sortie de crise vont être déçus», a confié au JDD un membre haut placé de l’exécutif. «Ce sera plutôt un discours churchillien».

Parmi les «mesures fortes» figurerait la prolongation du confinement jusqu'à la mi-mai «au moins», voire peut-être même jusqu'à la fin mai. En outre, selon une source proche de l’Élysée, le Président vise à réaffirmer la nécessité impérieuse de limiter les déplacements à l’intérieur comme vers l’extérieur du pays et à renvoyer la réouverture des écoles au mois de septembre.

«Son propos doit être grave et sévère, général et concret. À ce stade, on n’en est pas à envisager la sortie de crise mais à bien faire comprendre à tout le monde que le plus dur est devant nous», a confié au JDD l’un des interlocuteurs habituels du Président.

L'Elysée, interrogé par l'AFP, n'a pas pourtant commenté l'article du Journal du dimanche.

Une intervention retardée de deux minutes

Emmanuel Macron - Sputnik France
Voilà pourquoi Macron ne s'adressera pas à 20h précises aux Français ce lundi
Emmanuel Macron s’adressera à la nation lundi 13 avril à la télévision et à la radio pour s'exprimer sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France. Pourtant, malgré sa tradition déjà établie de prendre la parole à 20h précises, cet horaire va être décalé pour la première fois de deux minutes afin de permettre aux Français d’applaudir les soignants à leurs fenêtres.

Le Président avait déjà pris la parole à deux reprises depuis son bureau de l'Élysée, les 12 et 16 mars. Le 25 mars, à 20 heures, c'est depuis le centre hospitalier de Mulhouse qu'il s'était exprimé dans le but d’annoncer un plan massif pour les hôpitaux et l'opération militaire «Résilience».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала