Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pâques en confinement: des lapins avec des masques et d’autres clins d’œil au personnel soignant

© AFP 2021 FRANCOIS NASCIMBENIA chocolate maker finishes easter chocolate rabbits with a face mask on April 11, 2020 in Troyes amid the spread of the COVID-19 disease caused by the novel coronavirus.
A chocolate maker finishes easter chocolate rabbits with a face mask on April 11, 2020 in Troyes amid the spread of the COVID-19 disease caused by the novel coronavirus. - Sputnik France
S'abonner
Lapins en chocolat masqués et œufs de remerciement: des pâtissiers ont profité de la fête de Pâques pour remercier tous ceux qui sont engagés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus.

Cette année, les boulangers ne comptaient pas sur les ventes de chocolat de Pâques pour faire tourner leurs boutiques. Pour cause, le confinement général instauré afin d’enrayer l'épidémie de Covid-19 que la France connaît depuis déjà quatre semaines. Pourtant, dans certaines boulangeries-pâtisseries, Pâques est aussi l’occasion de manifester son soutien à tous ceux qui sont les plus exposés au Covid-19.

Lapins masqués

Ainsi, en pleine épidémie, Benoit Herbaut, pâtissier de la boulangerie Lakhdar le Fournil de Chomedey à Troyes, dans l’Aube, a décidé de mettre des petits masques «en pâte d'amandes» aux lapins en chocolat, rapporte France 3 Grand Est. «C'est un petit clin d'œil pour les personnels soignants pour montrer qu'on les soutient», s’est-il confié au micro du média.

Публикация от Benoit HERBAUT (@benoit_herbaut_)

«C'est pour ceux qui continuent à travailler, les soignants, les pompiers, dans l'alimentation, même le personnel de mon magasin. Je ne peux que les remercier», a poursuivi le propriétaire de la boulangerie Nasser Lakhdar, cité par le média.

«Encore merci»

Emmanuel Macron - Sputnik France
La vidéo d’un vif échange entre Macron et une soignante, que l’Élysée n’a pas publiée, s’introduit sur le Net
Le boulanger à Houdemont, dans le Grand Nancy, Rémy Durand, quant à lui, a imaginé un œuf en chocolat qui porte l'inscription «Encore merci», relate France Bleu Sud Lorraine. Cet œuf doré avec des mots de gratitude paraît particulièrement d’actualité en ces temps de crise.

«On a un contexte qui est particulièrement dur en ce moment pour tous. Le but, c'est que ça se passe bien et que tout le monde soit en bonne santé. Et on a fait cet œuf pour ceux qui veulent remercier des proches ou des soignants», a raconté le boulanger au média.

Le dernier bilan de l'épidémie en France fait état de plus de 13.800 morts.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала