Fatiguée de «voir des patients mourir», une infirmière new-yorkaise raconte en larmes sa «pire journée» - vidéo

© AP Photo / Paul SancyaInfirmière (image d'illustration)
Infirmière (image d'illustration) - Sputnik France
N’ayant plus la force de contenir ses émotions, cette infirmière américaine a fondu en larmes devant la caméra de son portable pour raconter à tout le monde ce que ressentent ses collèges qui luttent en première ligne contre le Covid-19 à New York, ville gravement touchée par la maladie.

Venue fin mars de Washington pour soigner des patients avec le Covid-19 dans un hôpital de Brooklyn, D’neil Schmall a raconté dans une vidéo déchirante ses émotions après la «pire journée» de sa première semaine de travail.

«Je suis fatiguée de marcher à travers les salles de malades et de voir des patients mourir. Vous entrez dans une chambre et il y a le corps d’un mort. Je suis fatiguée d'appeler les familles et de leur annoncer cette nouvelle», raconte-t-elle dans la vidéo de huit minutes publiée sur sa page Facebook mardi 7 avril.

Pleine «de tristesse» pour ses collègues infirmiers, elle a déclaré avoir posté la vidéo dans l'espoir de révéler ce qu'ils ressentent en travaillant 15 heures par jour.

«J'ai juste l'impression que les gens pensent que si nous sommes des professionnels de santé nous sommes en quelque sorte immunisés contre cela, mais en fait nous ne le sommes pas», a-t-elle poursuivi.
Logo de l'OMS - Sputnik France
Le Covid-19 est 10 fois plus mortel que la grippe porcine H1N1, selon l'OMS

Et d’ajouter:

«J'ai pleuré tout le chemin du retour dans l'Uber ce soir [….] et le chauffeur m’a dit: "Madame, allez-vous bien?»

Elle a également déploré le fait que les infirmiers sont surchargés, obligés de soigner jusqu'à 14 ou même 30 patients par quart de travail et tout cela avec un seul respirateur.

«Je sens que je n'ai personne à qui parler […]. Je ne peux pas appeler ma mère parce qu’elle sera inquiète pour moi, elle n’a jamais voulu que je vienne ici depuis le début. Je ne peux pas appeler mes sœurs parce que je ne veux pas les stresser», a conclu la femme.

La région la plus touchée des États-Unis, l'État de New York, a enregistré 10.056 décès des suites du coronavirus depuis le début de la pandémie, a indiqué ce lundi 13 avril le gouverneur Andrew Cuomo.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала