Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les humains partis, les crocodiles dansent - photo

S'abonner
Les plages fermées pour cause de propagation du coronavirus au Mexique n’ont pas été pour autant délaissées. Seulement maintenant, elles reviennent… aux crocodiles.

Les reptiles de La Ventanilla, village et lagon dans l’État d’Oaxaca, se sont installés sur la plage pour la première fois depuis des décennies en l'absence de toute activité humaine due à l’épidémie de Covid-19. Une photo de cinq grands crocodiles profitant de la plage vide a fait le tour des réseaux sociaux.

Cette destination écotouristique populaire dispose d’un lagon où les crocodiles passent la plupart de leur temps, évitant les visiteurs venus à bord de bateaux d’excursion pour les prendre en photo. Et lorsque les touristes sont absents, les crocodiles s’en donnent à cœur joie.

Situation au Mexique

Crocodile - Sputnik France
Il perd son travail à cause du Covid-19 et meurt entre les dents d'un crocodile
Le gouvernement mexicain a fermé toutes les plages début avril pour empêcher les gens de se rassembler et de propager davantage le coronavirus. Depuis, il y a eu plusieurs cas de récupération de certains espaces par des représentants de la faune sauvage qui n’osaient pas s’y aventurer précédemment en raison de la présence humaine.

Selon des témoignages cités par le journal Mexico News Daily, outre les crocodiles, des jaguars et des tortues luth ont été observés dans des espaces de Cancun d'où l'activité humaine les avait éloignés pendant des décennies.

Le coronavirus fait des ravages dans le monde entier. Le Mexique compte actuellement plus de 4.000 personnes contaminées et parmi elles presque 300 ont succombé à la maladie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала