Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un salon de massage transformé en maison close en plein confinement au Maroc

S'abonner
La police marocaine a interpellé le propriétaire d’un salon de massage avec ses quatre employées chinoises pour activité durant le confinement sanitaire contre le coronavirus, doublée de prestations sexuelles prohibées, informe le site Bladi.net.

La police de Casablanca a arrêté le patron d’un salon de massage pour activités liées à la prostitution en période de confinement sanitaire en raison du coronavirus, rapporte le site d’information Bladi.net.

Le média précise que le mis en cause a été interpellé dans le quartier d’Anfa, à Casablanca, avec quatre Chinoises.

Rabat  - Sputnik France
Le Maroc a-t-il refusé le rapatriement d’Israéliens en raison d’une collaboration entre Abou Dhabi et Tel Aviv?
Lors de la perquisition menée par des éléments de la police de Casablanca sur instruction du parquet général, des objets sexuels et des préservatifs, normalement prohibés dans les salons de massages, ont été saisis.

Les cinq mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt en attendant d’être déférés devant un juge d’instruction, informe Bladi.net.

Dans le cadre des mesures d’urgence instaurées par les autorités marocaines pour lutter contre la propagation de l’épidémie du Covid-19, le ministère de l’Intérieur a demandé à tous les propriétaires de salons de massage, d’esthétique, de coiffure et aux bains publics à travers le royaume de «cesser leurs activités».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала