Un taux d'hémoglobine réduit, un révélateur de complication du Covid-19?

Des formes graves de Covid-19 peuvent modifier la composition du sang du patient, en particulier provoquer une baisse du taux d'hémoglobine, affirment des chercheurs italiens. Ce nouveau symptôme de la progression de la maladie doit être régulièrement surveillé chez les patients infectés par le coronavirus, préconisent-ils.

Les patients souffrant de formes graves de Covid-19, maladie provoquée par le nouveau coronavirus, ont un taux d'hémoglobine plus faible que ceux atteints de ses formes plus bénignes : telle est la conclusion de l’étude de chercheurs de l’Université de Vérone, dont les résultats ont été publiés dans Hematology, Transfusion and Cell Therapy. D'où la nécessité de mesurer la quantité de globules rouges dans le sang des patients.

Un médecin - Sputnik France
Ces symptômes du coronavirus qui pourraient apparaître sur la peau
À en croire l’étude, un taux d’hémoglobine réduit peut donc être considéré comme un symptôme alarmant qu’il faut surveiller afin de prévenir l’aggravation de l’état du malade.

«Ensuite, des études d’urgence doivent être menées pour évaluer si le soutien transfusionnel (par exemple, l'administration de sang ou de globules rouges sous poche) peut être utile dans ce contexte clinique afin de prévenir l'évolution vers une maladie grave et la mort», conclut l’étude.

Selon les derniers chiffres, la pandémie de Covid-19, qui s'est propagée dans le monde depuis la ville de Wuhan où le virus a été découvert en décembre dernier, a déjà fait plus de 162.000 morts, près de 2.350.000 personnes ont été contaminées. La liste des symptômes propres à cette nouvelle maladie ne cesse d'être allongée par les scientifiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала