Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ces aliments peuvent aider à assurer un apport suffisant en vitamine D lors du confinement

CC0 / Wow_Pho / poisson
poisson - Sputnik France
S'abonner
La vitamine D joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de l’organisme et du système immunitaire, nécessaire face au coronavirus. Ainsi, pour s’assurer un apport suffisant, l’Anses recommande de manger, surtout pour les personnes âgées et à peau mate voire foncée, du poisson, du fromage et du jaune d’œuf.

En cette période de confinement il est important d’assurer à l’organisme un apport suffisant en vitamine D, laquelle est responsable de la qualité du tissu osseux et musculaire ainsi que du renforcement de notre système immunitaire, rappelle sur son site l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

Echantillons de sang prélevés pour dépister un éventuel cancer - Sputnik France
Une forte supplémentation en cette vitamine augmente le risque de cancer du poumon
Il y a deux manières de couvrir ce besoin quotidien: l’exposition au soleil et la consommation d’aliments riches en vitamine D. Cependant, si la première solution pose problème compte tenu des mesures de restrictions de circulation, les aliments peuvent y pourvoir.

Parmi ceux riches en vitamine D, l’Anses note le hareng, les sardines, le saumon et le maquereau, les abats (notamment le foie), le jaune d’œuf, les produits laitiers enrichis en vitamine D, le beurre et la margarine, le fromage et la viande.

Les conséquences d’une insuffisance en vitamine D

Le risque d’apport insuffisant en vitamine D est plus élevé pour certaines personnes à risque. Il peut entraîner la diminution de la masse osseuse et ainsi un risque accru de fractures.

Ce risque concerne les personnes âgées et celles à peau mate ou foncée (pour qui l’exposition au soleil est moins efficace) ainsi que les femmes ménopausées.

La vitamine D en complément alimentaire

Légumes - Sputnik France
La diète végane influence-t-elle notre cerveau?
L’Anses met toutefois en garde contre des compléments alimentaires contenant de la vitamine D qui peuvent conduire à des apports trop élevés. Cela peut provoquer une hypercalcémie (taux élevé de calcium dans la circulation sanguine), et donc des conséquences cardiologiques et rénales.

L’Agence recommande donc de recourir à ces compléments seulement sur indication diététique ou médicale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала