Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le «zéro annonce, zéro réponse» de l’intervention d’Édouard Philippe suscite des critiques

© REUTERS / POOLEdouard Philippe
Edouard Philippe - Sputnik France
S'abonner
La longue intervention d’Édouard Philippe n’a pas permis de faire la lumière sur le plan de déconfinement fixé par le Président de la République au 11 mai. Les critiques ne se sont pas fait attendre.

«Je sais que beaucoup d’entre vous s’interrogent sur ce qui va se passer au moment du déconfinement, sur la façon dont la vie va reprendre une fois le confinement levé», déclarait Édouard Philippe au début de sa conférence de presse de dimanche qui a duré plus de deux heures. Avant d’enchaîner qu’il ne répondrait pas «à toutes ces questions aujourd’hui», mais «dans les 15 jours qui viennent».

D’ailleurs, le manque de côté informatif dans cette longue prise de parole partagée avec Olivier Véran et Jérôme Salomon, qui ont apporté l’un la nouvelle très attendue par les proches des résidents des EHPAD et l’autre le nouveau bilan, a été pointé du doigt par certains.

Ainsi Damien Abad, président du groupe LR à l'Assemblée nationale, a estimé qu’il s’agissait d’une «conférence de presse pour rien».

​«Parler pour ne rien dire», écrivait en titre dans une tribune parue dans les pages de Lyon People Marco Polisson qui estime que la «seule annonce formulée clairement de façon à préparer psychologiquement les Français [a été, ndlr] la mise à l’isolement des personnes infectées à l’hôtel ou chez elles».

«Très attendue presque une semaine après la prise de parole d’Emmanuel Macron, la conférence de presse d’Édouard Philippe, hier, n’a pas apporté toutes les réponses aux Français», peut-on lire en Une de La Provence juste en bas du titre «Repassez donc dans 10 jours».

​Commentant cette dernière, le HuffPost estime en outre que la Une du Quotidien La Provence «résume bien le désemparement de nombreux Français face à cette prise de parole».

Ce média dit avoir sollicité Matignon, sans pourtant qu’une suite soit donnée à sa requête et rappelle que la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a reconnu sur France Info le lendemain de l’intervention que le plan de déconfinement «n’est pas prêt».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала