Des journalistes ivoiriens se forment pour lutter contre les infox

© Photo AIPDes journalistes ivoiriens se forment pour lutter contre les infox
Des journalistes ivoiriens se forment pour lutter contre les infox - Sputnik France
Le projet «Verifox Afrique» est une formation pour les journalistes ivoiriens. Elle vise à lutter contre les fake news et vise à améliorer la dynamique de concertation entre les acteurs du secteur de l’information.

Des journalistes ivoiriens se forment en ligne depuis ce lundi dans le cadre du projet «Vérifox Afrique» pour lutter contre les infox à l’initiative de Canal France international (CFI), l’agence française de développement des médias, en lien avec le ministère de la Communication et des Médias.

Fake news sur Internet - Sputnik France
Au Maroc, la police est devenue «la plus importante cellule de fact-checking au pays»

La directrice Afrique-CFI, Émilie Laot-Yahou, salue cette initiative du projet «Vérifox Afrique» de CFI devant contribuer à lutter contre les auteurs d’infox, «ces fossoyeurs» de la démocratie et de la liberté d’expression. Cette préoccupation a été appuyée par la responsable Vérifox Afrique, Régine Dietrich.

Ce sont au total une quinzaine de journalistes issus de cinq médias nationaux éligibles parmi lesquels figure l’Agence ivoirienne de hresse (AIP) qui prennent part à cette formation en ligne qui sera faite en 15 séances de deux heures par jour (de 9h à 11h GMT).

Être mieux outillé

Pour la première journée, les participants ont énuméré leurs attentes de cette formation, qui sont entre autres être mieux outillés et proactifs pour lutter contre les infox dans la manipulation des photos et vidéos surtout en cette période sensible de la pandémie du Covid-19, et aussi à l’approche des élections.

Fake news (image d'illustration) - Sputnik France
Lavrov sera à Paris pour parler de la loi «anti-fake news» à un forum auquel Sputnik s’est vu refuser l’accréditation

L’application utilisée au cours de cette formation en vidéo conférence est «Zoom». Quant aux journalistes, les panélistes tels que Robert Bourgoing (Canada), Eric Le Braz (France) et Donatien Kanga (Côte d’Ivoire), leur ont recommandé de jouer pleinement leur rôle d’éveilleurs de conscience en respectant la déontologie et l’éthique du métier de journalisme.

Le projet «Vérifox Afrique» vise à améliorer la dynamique de concertation entre les acteurs du secteur de l’information. La deuxième phase du projet concerne la formation des journalistes sur la couverture de l'élection présidentielle et la lutte contre les fausses informations.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала