Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Origine de la pandémie: l’OMS commente les théories d'une manipulation en laboratoire

© Sputnik . Alexeï Vitvitsky / Aller dans la banque de photosOrganisation mondiale de la santé
Organisation mondiale de la santé - Sputnik France
S'abonner
D'après l’ensemble des éléments disponibles, le nouveau type de coronavirus est d'origine animale, a assuré ce 21 avril l'Organisation mondiale de la santé (OMS), indiquant qu'il ne s'agit donc pas d'une manipulation de laboratoire.

Lors d'un point-presse qui se tient ce mardi à Genève, la porte-parole de l'OMS a répondu à une question quant à une manipulation présumée du Covid-19 en laboratoire. Fadéla Chaib a indiqué que selon les éléments disponibles, le virus est d'origine animale.

«Toutes les preuves disponibles suggèrent que le virus a une origine animale et qu'il n'est pas le résultat d'une construction ou d'une manipulation dans un laboratoire ou ailleurs», a fait savoir Mme Chaib.

La porte-parole de l’OMS a tenu à souligner que lorsqu’un nouveau virus comme celui-ci apparaissait, les théories conspirationnistes fleurissaient souvent dans les médias. Cependant, il est fort probable que le réservoir écologique du Covid-19 se trouve dans les chauves-souris, bien qu’il n’ait pas encore été possible d’établir les modalités de franchissement de la barrière des espèces jusqu'à l'Homme.

Polémique sur l’origine du coronavirus

Le nouveau coronavirus est soupçonné d'être apparu sur un marché en plein air de Wuhan où des animaux exotiques étaient vendus vivants. D'origine animale et proche d'un virus présent chez les chauves-souris, il aurait pu se transmettre à l'Homme et muter.

Le laboratoire P4 de Wuhan - Sputnik France
Origine de la pandémie: l’Élysée commente le lien supposé avec le laboratoire de Wuhan

Or, des médias américains, à savoir le Washington Post et la chaîne télévisée Fox News, ont avancé la supposition selon laquelle l’Institut de virologie de Wuhan pourrait être à l'origine de la pandémie actuelle de Covid-19, affirmant que le patient zéro était un employé d'un laboratoire de l’Institut.

Un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, a balayé ces accusations. «De nombreux experts médicaux réputés dans le monde estiment que l'hypothèse d'une prétendue fuite n'a aucune base scientifique».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала