Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pour la Mairie de Paris, l’eau non potable contaminée «n’est pas une surprise», mais il n’y a «aucun risque»

© Photo Pixabay / dasselLa fontaine de la place de la Concorde
La fontaine de la place de la Concorde - Sputnik France
S'abonner
La mairie de Paris a insisté sur le risque zéro d’être contaminé en buvant de l’eau du robinet et des conteneurs publics car elle est traitée. Quant à la découverte de traces du Covid-19 dans l’eau non potable, «ce n’est pas une surprise au moment de l’épidémie», car son assainissement ne tue pas tous les virus.

Après que des «traces infimes» de Covid-19 ont été retrouvées dans le réseau d’eau non potable de la capitale française, la mairie de Paris a pointé l’absence de risques d’être contaminé en buvant l’eau du robinet.

«Je le dis et le redis, il n’y a "aucun risque à boire l’eau du robinet"», a déclaré Célia Blauel, l'adjointe en charge de l'eau et de l'assainissement, pendant une conférence de presse qui s’est tenue le 20 avril.

Rien d’extraordinaire en cette période

Selon elle, il s’agit d’un phénomène normal dans le cadre de l’épidémie:

«Ce n'est pas une surprise de retrouver des traces d'un virus au moment d'une épidémie, parce que quand vous êtes malade et que vous passez aux toilettes, le virus passe dans les eaux sales».

Même si ces eaux passent par une épuration qui détruit «une grande partie des virus que l'on retrouve dans les matières fécales», il est possible de retrouver ses particules «en repompant cette eau pour l’utilisation de l’eau non potable à Paris», a expliqué l’élue.

Le traitement de l’eau potable

Suite à cette révélation, l’usage du réseau d’eau non potable, alimenté par la Seine et le canal d’Ourcq, a été suspendu dans les espaces publics. Les rues parisiennes sont désormais nettoyées avec de l’eau potable qui subit un traitement lourd et dont le réseau est séparé de celle non potable, atteste la mairie.

Notre-Dame de Paris pendant la pandémie de Covid-19 - Sputnik France
Anne Hidalgo proposera des hôtels parisiens aux personnes testées positives au Covid-19
Le traitement s’effectue en trois phases, «l’ozonation, le filtrage dans les ultra-violets et le chlore» qui «garantissent que les virus sont détruits», y compris le Covid-19 qui est «un petit peu plus résistant», a affirmé Laurent Moulin, microbiologiste au laboratoire Eau de Paris à Ivry-sur-Seine, cité par France Bleu.

C’est pourquoi la mairie de Paris a conclu qu’il était possible de boire en toute sécurité de l’eau du robinet, et même celle venant des conteneurs d’eau potable publique.

Fin mars, l’Organisation mondiale de la santé et la régie municipale Eau de Paris avaient assuré que l’eau potable ne présentait aucun risque d’infection pendant l’épidémie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала