Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ce médicament que les médecins ne doivent actuellement pas prescrire à leurs patients

S'abonner
L’ANSM a publié une note d’information dans le contexte de l’épidémie du nouveau coronavirus pour déconseiller les sirops antitussifs à base de pholcodine dans le traitement des symptômes de la toux afin de réduire le risque d’une réaction allergique.

Dernièrement, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a prévenu que les sirops contre la toux à base de pholcodine étaient à éviter en cette période d’épidémie de Covid-19. En effet, il existe un risque de réactions allergiques croisées entre cette substance et les curares, agents bloquants neuromusculaires utilisés dans les services d’anesthésie et de réanimation, prévient l’instance. Elle recommande «par mesure de précaution» aux médecins de ne pas prescrire de médicaments contenant de la pholcodine, et aux patients de ne pas les utiliser.

Conducteur de bus - Sputnik France
L'Académie nationale de médecine recommande le port du masque partout
Cette substance est utilisée comme principe actif des sirops contre la toux, mais depuis plusieurs années, elle est pointée en raison de possibles réactions allergiques si elle est croisée avec des curares. Ainsi, si les patients ayant pris ce sirop sont admis en réanimation, ils peuvent avoir des effets secondaires.

«Dans le contexte actuel de pandémie de Covid-19, il convient donc, par mesure de précaution, de ne pas prescrire de spécialité à base de pholcodine dans le traitement des symptômes de la toux, ceci afin de réduire le risque de réaction allergique croisée en cas d’évolution vers une forme grave de Covid-19 nécessitant l’admission du patient en service de réanimation», indique l’ANSM.

Elle précise qu’une étude observationnelle a été lancée et que ses résultats seront disponibles à la fin de l’année.

«Éviter de s’automédiquer»

L’agence nationale recommande en outre à tous «de ne pas utiliser, dans le contexte actuel, de médicament à base de pholcodine en cas de toux, et plus généralement d’éviter de s’automédiquer devant tout symptôme évocateur d’une infection Covid-19».

«Si vous avez de la toux, associée à de la fièvre, des difficultés respiratoires, des douleurs musculaires, une perte de goût et/ou d'odorat, contactez votre médecin», insiste l’ANSM.

Elle a également publié une liste des produits pour enfants et adultes contenant de la pholcodine et actuellement commercialisés en France.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала