Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump suggère des «injections» de désinfectant pour «nettoyer» les poumons du coronavirus, les médecins en stupeur

© AFP 2021 ALEX WONGDonald Trump
Donald Trump - Sputnik France
S'abonner
Lors de son point de presse quotidien du jeudi 23 avril Donald Trump a donné suite à la présentation des résultats préliminaires d’une étude sur l’effet de la chaleur, de l’humidité et des UV pour traiter le coronavirus. Dans sa réflexion à haute voix, il a suggéré le recours aux ultraviolets et aux désinfectants, laissant les médecins sans voix.

Après qu’un responsable du département de la Sécurité intérieure a présenté lors d’un point de presse à la Maison-Blanche les résultats préliminaires d’une étude sur le rôle de la chaleur, de l’humidité et des ultraviolets (UV) du soleil dans la neutralisation du coronavirus, ainsi que sur le puissant effet des désinfectants, Donald Trump a réfléchi à la possibilité de proposer un traitement aux UV avec des injections de désinfectants.

«Supposons qu’on frappe le corps avec une énorme quantité d’ultraviolets ou juste une lumière très puissante. Et je pense que vous avez dit que cela n'avait pas été vérifié, mais que vous alliez le tester», s’est-il adressé à Bill Bryan, le responsable du département de la Sécurité intérieure, rapporte le Washington Examiner.

De la lumière à l’intérieur du corps
«Et j'ai dit, supposons qu’on apporte de la lumière à l'intérieur du corps, ce qu’on peut faire à travers la peau ou d'une autre manière. Et je pense que vous avez dit que vous alliez le tester», a-t-il interrogé une nouvelle fois M.Bryan qui a répondu que certains allaient le tester.

Ambulance à New York - Sputnik France
Près de 90% des patients sous ventilation mécanique pour Covid-19 sont morts, selon une étude US
Donald Trump a alors abordé la possibilité d’utiliser des désinfectants.

«Et puis il y a le désinfectant, qui le détruit en une minute... Et est-il possible de faire quelque chose comme ça par injection à l'intérieur ou presque, comme un nettoyage. Parce que vous voyez que [le virus, ndlr] pénètre dans les poumons et qu'il y fait un énorme effet, il serait donc intéressant de vérifier cela.», a-t-il suggéré en s’adressant cette fois au docteur Deborah Birx, membre de son équipe de conseillers sur les questions de santé.

«Deborah, avez-vous déjà entendu parler de la chaleur ou de la lumière face à ce virus?», a insisté le Président américain pour préciser sa pensée.

«Pas en tant que traitement», a répliqué Deborah Birx. L'échange s'est ensuite arrêté.

Un pharmacien a appelé à ne surtout pas tester cette méthode, au nom de tous les toxicologues.

«Je vous en prie, ne le faites pas. Respectueusement, tous les toxicologues», a-t-il résumé, laconiquement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала