Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un vaccin chinois contre le coronavirus s'avère efficace chez le singe

© REUTERS / NIAID-IRFCellule infectée par le coronavirus
Cellule infectée par le coronavirus - Sputnik France
S'abonner
Un laboratoire chinois a annoncé que son vaccin expérimental avait pour la première fois permis de «largement protéger» des singes contre le nouveau coronavirus.

Un vaccin expérimental développé par un laboratoire chinois a pour la première fois «largement protégé» des singes contre le nouveau coronavirus, rapporte l'AFP.

Coronavirus SARS-CoV-2 - Sputnik France
Un virologue explicite les risques d’un vaccin créé trop vite
Le vaccin, qui utilise des agents pathogènes inertes du virus à l'origine de la maladie Covid-19, a été administré à huit macaques rhésus, qui ont ensuite été artificiellement contaminés trois semaines plus tard, selon la recherche publiée par le géant pharmaceutique Sinovac Biotech.

«Les quatre macaques qui ont reçu le vaccin à haute dose n'avaient aucune trace détectable du virus dans les poumons sept jours après leur contamination», assure le laboratoire.

Quatre autres singes, à qui le vaccin a été administré à moins forte dose, présentaient une hausse de leur charge virale dans l'organisme mais parvenaient néanmoins à résister à la maladie.

Les résultats à valider

Ces résultats doivent encore faire l'objet d'une revue par les pairs avant d'être validés par la communauté scientifique, précise l'agence.

Vaccination - Sputnik France
La première personne au monde à subir un essai de vaccin contre le coronavirus décrit ses sensations
Sinovac a entamé des essais cliniques du même vaccin chez l'homme depuis le 16 avril. Interrogé par l'AFP, le laboratoire s'est refusé à tout commentaire à ce sujet.

Les groupes pharmaceutiques et les laboratoires de recherche à travers le monde se sont lancés dans une course contre la montre pour développer traitements et vaccins contre le Covid-19, qui a fait plus de 190.000 morts avec près de 2,7 millions de personnes contaminées. Le délai estimé pour un vaccin est de 12 à 18 mois minimum.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала