Libéré de prison grâce au coronavirus, un homme déjà condamné à y retourner

Libéré de prison le 10 avril dans le cadre des mesures prises pour endiguer la propagation du Covid-19, un homme a été réincarcéré le 23 avril pour dix mois. Impliqué dans deux incidents, l’individu n'a pas respecté son assignation à résidence, a eu un conflit avec un agent de sécurité dans un magasin et a craché au visage d’un policer.

Un homme de 38 ans a été condamné à six mois de prison ferme alors qu’il avait été libéré il y a quelques jours, relate Lyonmag.

Grillage d'une prison - Sputnik France
Quatre surveillants agressés à la prison de Besançon
Selon la source, l’individu, incarcéré pour des faits de violence, est sorti de prison le 10 avril lorsque les établissements pénitentiaires tentaient de prévenir la propagation du coronavirus en leur sein.

Le trentenaire avait comme consigne de rester chez son frère dans le sud du département du Rhône, et il lui était interdit de visiter ses parents dans le IXe arrondissement de Lyon.

Deux incidents en un jour

Pourtant, mardi 21 avril, l’homme a eu un conflit avec un agent de sécurité au magasin Lidl de la Duchère, ce qui a provoqué l’intervention des policiers.

D’après le média, il a été impliqué dans deux incidents, la même journée et a été contrôlé deux fois par la police. Lors du deuxième contrôle, il a insulté les agents présents et craché au visage de l'un d'eux.

Le trentenaire a alors été jugé en comparution immédiate le 23 avril, en faisant l’objet de cinq plaintes de policiers. Il a été condamné à six mois de prison pour des faits de violence et a vu son sursis de quatre mois révoqué.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала