Vladimir Poutine prolonge le confinement en Russie

© Sputnik . Alexeï Droujinine / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine lors de la visioconférence avec les chefs des régions, 28 avril 2020
Vladimir Poutine lors de la visioconférence avec les chefs des régions, 28 avril 2020 - Sputnik France
Précisant que le pic de l'épidémie n’était pas encore franchi, le Président russe a prorogé jusqu’au 11 mai la période chômée et rémunérée dans le pays. Le gouvernement a été chargé de présenter un plan de déconfinement pour le 5 mai ainsi que d'élaborer un plan d’action national de normalisation des revenus et de croissance.

La période chômée rémunérée en vigueur en Russie depuis la fin du mois de mars et prévue initialement jusqu'au 30 avril a été prolongée par le Président jusqu’au 11 mai. 

«Compte tenu de toutes les fêtes de mai, la période des jours chômés sera prolongée jusqu’au 11 mai, cette date inclue», a déclaré le Président.

La sortie du confinement devrait donc commencer le 12 mai.

Un plan de déconfinement attendu le 5 mai

Le Président a en outre chargé le gouvernement, l’agence sanitaire Rospotrebnadzor ainsi que d’autres parties compétentes de préparer un plan de déconfinement.

«Préparer des recommandations, des critères, des paramètres des démarches conséquentes d’une sortie progressive des mesures restrictives à partir du 12 mai».

Et de pointer que cela devait être fait en tenant compte de la situation épidémiologique et des pronostics qui y sont liés.

Vladimir Poutine - Sputnik France
Une «grande allocution» de Vladimir Poutine sur le coronavirus – vidéo
Selon le Président russe, les régions du pays devront recevoir ces recommandations à l’avance pour pouvoir préparer leurs démarches d’après le 11 mai. En outre, elles disposeront de la semaine précédant la fin du confinement pour préparer leur plan d’action.

Vu l’impact de l’épidémie, le gouvernement préparera un nouveau portefeuille de mesures urgentes pour soutenir l’économie ainsi qu’un plan d’action national de normalisation des revenus et de croissance.

Le pic n'a pas été franchi

Dressant le bilan de la situation actuelle, Poutine a fait noter que le pic de l’épidémie n’avait pas été franchi, même si la Russie a réussi à freiner sa propagation et à relativement stabiliser le nombre journalier de nouveaux cas.

«Les spécialistes, les scientifiques, avec qui nous sommes en contact permanent et avec qui nous concilions nos plans et actions, disent que le pic n’a pas été franchi. Nous sommes face à une nouvelle étape, la plus tendue de la lutte contre l’épidémie», a souligné le Président lors de consultations dédiées aux mesures censées freiner la propagation du coronavirus dans le pays.

Et d'insister sur le fait que plus strict est le respect des mesures, plus rapidement l'épidémie sera du passé.

Selon les derniers chiffres, la Russie compte à ce jour 93.558 cas de contamination et 867 décès. C'est Moscou, la capitale, qui reste le sujet de la Fédération le plus touché avec 48.426 infections et 479 décès.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала