Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un test permettrait de détecter un porteur potentiel du Covid-19 avant qu’il ne devienne infectieux

S'abonner
Un test réalisé par des chercheurs américains est capable d’identifier les porteurs du nouveau coronavirus quatre jours plus tôt que ceux actuellement utilisés, relate le Guardian.

Des scientifiques travaillant pour l'armée américaine ont mis au point un nouveau test sur le Covid-19 qui est capable d’identifier les porteurs du virus avant qu'ils ne deviennent infectieux et ne propagent la maladie, fait savoir le Guardian.

Ce test permet de détecter la présence du virus 24 heures après l'infection, soit avant que le porteur soit considéré comme contagieux. Selon les chercheurs, c’est environ quatre jours plus tôt que les tests de détection actuels.

«Le concept comble une lacune diagnostique [du coronavirus, ndlr] dans le monde entier», a déclaré, cité par le Guardian, Brad Ringeisen, le chef du bureau des technologies biologiques de l’Agence du département de la Défense des États-Unis (DARPA), chargée de conduire la recherche technologique pour l’armée américaine.

Stuart Sealfon, qui dirige l'équipe de recherche de l'hôpital Mont Sinaï de New York, indique pour sa part que ce test examine la réaction du corps dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

«Parce que la réponse immunitaire à l'infection se développe immédiatement après celle-ci, des signes du Covid-19 devraient être détectables plus tôt», avance-t-il auprès au Guardian.

Ainsi, ce test pourrait fournir des résultats plus rapidement que ceux actuellement utilisés, par écouvillonnage nasal, qui recherchent le virus lui-même.

Le test

Un masque de protection - Sputnik France
La visière de protection pourrait remplacer le masque dans la lutte contre le coronavirus
Ce nouveau test devrait être proposé pour une autorisation d’utilisation en cas d’urgence (Emergency Use Authorization, EUA) par la Food and Drug Administration (FDA), le régulateur du médicament aux États-Unis.
Si l'EUA est accordée, il devrait commencer à être déployé aux États-Unis à partir de la seconde moitié de mai, indique le journal.

Le test a été conçu dans le cadre d’un projet de l’Agence du département de la Défense des États-Unis (DARPA), chargée de conduire la recherche technologique pour l’armée américaine, qui se penchait sur les moyens de diagnostiquer rapidement des signes d’empoisonnement lors d’un éventuel emploi de l’arme biologique ou chimique. Avec l’explosion pandémique, elle a été réorientée vers des recherches sur le Covid-19.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала