Macron en difficulté avec son masque et les gestes barrières, dans une école de Poissy – vidéo

© AFP 2022 POOL / IAN LANGSDONEmmanuel Macron en visite dans une école de Poissy , 5 mai 2020
Emmanuel Macron en visite dans une école de Poissy , 5 mai 2020 - Sputnik France
En visite dans une école primaire de Poissy ce mardi matin, le chef de l’État a eu du mal à respecter les gestes barrières préconisés. Il a lui-même admis que le port du masque amenait à se toucher fréquemment le visage, après avoir saisi le masque par l'avant et l'enlever brièvement.

Emmanuel Macron s’est rendu dans une école de Poissy ce mardi 5 mai, en prévision du déconfinement et de la réouverture prochaine des établissements scolaires. Devant les caméras, il s’est retrouvé plusieurs fois en position délicate avec le masque qui lui barrait la bouche, et a commis quelques entorses aux mesures barrières préconisées.

Masques FFP2 - Sputnik France
«S’il y avait eu des masques»: la veuve d’un médecin décédé du Covid-19 va porter plainte contre Véran

En arrivant dans la salle de classe qu’il devait visiter, le président a d’abord été confronté à l’incrédulité des élèves, qui ne l’ont pas reconnu, derrière son masque noir frappé d’un liseré bleu-blanc-rouge. Emmanuel Macron a alors baissé son masque quelques secondes pour découvrir son visage. Un geste malencontreux, alors que tous les personnels de l’Éducation Nationale seront astreints au port du masque à partir du 11 mai, comme l’a rappelé le ministre de la Santé sur Franceinfo, ce mercredi 29 avril.

Un geste qui contredit les consignes

Alors que les autorités demandent de respecter strictement des gestes barrières en vue du prochain déconfinement, l'Association Française de Normalisation (Afnor) rappelle sur son site qu'une fois ajusté, il faut éviter de toucher le masque avec ses mains. «Chaque fois que le masque barrière est touché, l’utilisateur doit se laver les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique». Ce qu'Emmanuel Macron n'a pas fait tout de suite.

«On n’est pas tous habitué»

Par la suite, le chef de l’État a lui-même admis qu’il était difficile de porter un masque en permanence, sans se toucher le visage. Une erreur qu’il a avoué commettre souvent, tout en expliquant aux élèves comment y remédier.

«Nous les adultes, on va mettre des masques, ce qui est recommandé aux enseignants. On n’est pas tous habitués. Donc parfois ―moi je n’arrête pas de le faire― tu es obligé de toucher ton masque parce qu’il n’est pas bien ajusté. […] la seule solution pour moi après, c’est de me laver les mains avec du gel le plus souvent possible», a-t-il ainsi expliqué devant la classe, se désinfectant finalement les mains.

Pas une première

Ce n’est pas la première fois que des membres de l’exécutif admettent éprouver des difficultés avec les mesures d’hygiènes édictées. 

Concernant les masques, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, avait ainsi déjà avoué ne pas savoir comment les utiliser, en mars dernier sur BFMTV.

Plusieurs images circulent également sur les réseaux sociaux, montrant des personnalités politiques déroger aux gestes barrières.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала