Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des policiers en grève après la garde à vue de leurs collègues

© AFP 2021 FRED TANNEAUUne voiture de police
Une voiture de police - Sputnik France
S'abonner
Deux policiers municipaux ont été placés en garde à vue à Belfort, suite à un contentieux sur un compte-rendu d'arrestation. La mairie et la police municipale ont fait part de leur colère.

La mise en garde à vue de deux policiers à Belfort a provoqué l’indignation de leurs collègues et de la mairie, rapporte ce mercredi 6 mai France Bleu Bourgogne-Franche-Comté. Les deux agents sont accusés d’avoir «altéré» les faits dans le compte-rendu d’une arrestation qui s’est déroulée mi-avril.

Un casque de CRS - Sputnik France
Après un contrôle routier à Marseille, trois policiers envoyés devant la justice

Ce jour-là, les deux policiers avaient tenté d’interpeller un homme en scooter, ayant commis plusieurs infractions aux codes de la route. Les deux agents à vélo étaient parvenus à coincer l’individu dans une impasse. Celui-ci avait alors résisté à l’interpellation, frappant les agents et les menaçant de mort, selon France Bleu. Un des deux policiers s’était vu prescrire trois jours d’ITT.

Les policiers en grève

La mise en garde à vue des deux agents a provoqué l’indignation de leurs collègues. L’ensemble des policiers municipaux de Belfort ont donc décidé d’un mouvement de grève. Un mouvement que le maire de la ville Damien Meslot dit comprendre, au regard de la sanction frappant les deux agents.

«C'est quelque chose qui est hors de proportion. Je pense qu'il s'agit d'une simple erreur de rédaction», déclare-t-il à France Bleu.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала