Le bitcoin franchit la barre des 10.000 dollars pour la première fois depuis des mois

© Sputnik . Alexeï Vitvitsky / Aller dans la banque de photosBitcoin
Bitcoin  - Sputnik France
Le prix de la cryptomonnaie la plus répandue, le bitcoin, a dépassé pendant quelques heures la barre psychologique des 10.000 dollars (environ 9.240 euros) pour la première fois depuis le 19 février. Cette hausse suit celle d’autres actifs à risque.

Le bitcoin a franchi la barre psychologique des 10. 000 dollars (à peu près 9.240 euros) au cours des séances boursières, à l’instar de certains autres actifs. Cette barre a été dépassée pour la première fois depuis le 19 février. 

Le site CoinMarketCap, qui calcule la moyenne de plus de 20 Bourses sur la base des données récoltées, a communiqué qu’à 02h05 à Paris le bitcoin avait augmenté de 7,22% pour atteindre les 9.945 dollars.

Сryptomonnaies  - Sputnik France
L’envol spectaculaire du bitcoin face au coronavirus
Sur la plateforme d’échange de cryptomonnaies Binance, la plus grande en termes de volume, le bitcoin a progressé de 8,43% jusqu’à 9.918 dollars. Pendant la séance, il se tradait à 10.067 dollars 

Selon Arseni Poyarkov, membre du conseil d’experts pour l’économie numérique du Parlement russe, cette hausse suit celle d’autres actifs à risque.

Le choc de mars-avril surmonté

«Les marchés financiers ont surmonté le choc des mois de mars et d’avril. La catastrophe n’a pas eu lieu. Les investisseurs qui ont privilégié la liquidité pendant cette période cherchent de nouveaux domaines pour placer leurs fonds. Le marché des cryptomonnaies dont le taux de capitalisation est relativement faible attire actuellement des acteurs prêts à prendre des risques. C’est pourquoi une hausse du bitcoin au-delà des 10.000 dollars était inévitable. Cette augmentation pourrait même aller beaucoup plus loin, selon de nombreux analystes», a signalé le spécialiste à Sputnik.

L’expert indépendant Mansour Gousseïnov estime quant à lui que la croissance du prix du bitcoin tient à plusieurs raisons.

«Cela peut être un assouplissement quantitatif réalisé par des Banques centrales mondiales ou la monétisation de la dette. Ces mesures font naître les craintes d’une future inflation et encouragent l’intérêt pour des actifs peu exposés à l’inflation. Cependant, je serais prudent quant au bitcoin dont le cours a plus que doublé par rapport aux prix minimums de cette année», a-t-il indiqué.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала