La police ciblée par des mortiers d’artifice et des jets de pierres dans les Yvelines

Dans la nuit du 8 au 9 mai, des échauffourées avec les forces de l’ordre ont eu lieu dans plusieurs communes des Yvelines. Attaquée avec des mortiers d'artifice, la police a répondu par des tirs de LBD et des grenades de désencerclement. Deux personnes ont été interpellées et une policière a été légèrement blessée.

Des incidents impliquant parfois des rodéos à moto ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Sartrouville, Saint-Cyr-L'École, Conflans-Sainte-Honorine, La Verrière et Maurepas, relate Le Parisien.

À Sartrouville, les policiers qui intervenaient pour mettre fin à un rodéo ont été encerclés et caillassés par une vingtaine de personnes.

Une voiture de police tombée en panne a été attaquée par une bande et il a fallu l'arrivée des hommes de la brigade anticriminalité pour que les fonctionnaires parviennent à quitter les lieux. Des mortiers d'artifice ont été tirés sur les forces de l’ordre qui ont répondu par cinq tirs de lanceur de balles de défense et par sept grenades de désencerclement.

Deux véhicules de police ont été endommagés et une adjointe de sécurité a été légèrement blessée. Un suspect, identifié grâce aux caméras de vidéosurveillance, a été interpellé une heure plus tard.

À Saint-Cyr-L'École, une patrouille a été ciblée par un tir de mortiers de feu d'artifice rue Gérard-Philippe.

Une voiture de police - Sputnik France
Des policiers victimes de tirs de mortier et de guets-apens en une seule nuit dans plusieurs villes des Yvelines
À Conflans-Sainte-Honorine, les policiers et les pompiers qui intervenaient pour éteindre deux conteneurs poubelles en feu ont été caillassés depuis les toits de bâtiments.

Des balles de défense contre des mortiers d’artifice

À Maurepas, une quinzaine de personnes ont tiré une dizaine de mortiers de feux d'artifice sur la voiture de la brigade anticriminalité et ont reçu en réponse quatre tirs de lanceur de balles de défense et trois grenades de désencerclement.

À La Verrière, des policiers à pied ont été attaqués par une quinzaine de personnes tirant, elles aussi, des mortiers de feu d'artifice, ce qui les a forcés à recourir à trois tirs de lanceur de balle de défense et à lancer six grenades incapacitantes

Des rodéos ont également eu lieu à Trappes sans provoquer d'affrontement, la dizaine de motards ayant pris la fuite à l’arrivée de la police. L’un, qui avait abandonné son engin et tenté de partir à pied a été interpellé et placé en garde à vue. La moto a été amenée au commissariat.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала