Une centaine de personnes réunies pour des funérailles à Compiègne malgré le confinement - vidéo

CC0 / fietzfotos / Un cimetière (image d'illustration)
Un cimetière (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Alors que l’Hexagone était encore soumis au confinement, des gens du voyage de l’Oise se sont rassemblés en masse à l’occasion de l’inhumation de l’un des leurs. Tollé parmi les autres habitants.

Le cimetière nord de Compiègne a vu une centaine de gens du voyage de Rivecourt se réunir en masse pour assister à l’inhumation de l’un de leurs proches, dit Lulu, le 9 mai, relate Le Courrier picard. Cependant, les règles du confinement, qui étaient encore en vigueur samedi, ont été respectées selon les autorités.

Confinement: contrôle de police dans le 93 - Sputnik Afrique
Plus d’amendes pour les habitants de la Seine-Saint-Denis que pour les autres pendant le confinement. Pourquoi?
Le nombre de personnes autorisées étant restreint à 20 pendant cette période, le rassemblement des gens du voyage a ainsi soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Ainsi, pour un habitant qui attend le mois de juin pour honorer en famille la mémoire de sa mère décédée du Covid-19, «C’est deux poids, deux mesures».

«C’est une communauté qui fout la trouille et donc on ferme sa gueule», avance une autre habitante. «Ne soyez pas si arrogants avec la communauté des gens du voyage», insiste pour sa part un neveu du défunt.

Les autorités ne voient pas d’infraction

Déconfinement en France: jour 1 - Sputnik Afrique
Point sur la pandémie: moins de 1.000 malades en soins intensifs en Italie
La compagnie de gendarmerie de Compiègne et la police nationale n’ont pour leur part pas constaté d’infraction. «Tout s’est déroulé de manière calme et respectueuse, avec discernement sur les impératifs et obligations de chacun», a pour sa part assuré un officier de police cité par le média.

«Ce n’est pas la peine d’en faire un fromage», argumente le maire de Compiègne cité par l’Oise hebdo. «Ils portent tous des masques et sont respectueux des distances. Tout est parfaitement bien géré!»

Nouveau cluster en Dordogne après un enterrement

Fin avril, en Dordogne, un enterrement avait également réuni plus de 20 personnes. Et par la suite, des cas de Covid-19 ont été identifiés, rappelle l’hebdomadaire. Sur 103 personnes testées en deux jours, neuf sont positives.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала