Des chercheurs mettent en avant un médicament prometteur en matière de traitement du Covid-19

© REUTERS / NIAID-RMLDes particules virales de SARS-CoV-2 sur la surface d'une cellule
Des particules virales de SARS-CoV-2 sur la surface d'une cellule - Sputnik France
L’interféron alpha-2b, qui s’est déjà avéré efficace dans la lutte contre l’hépatite C et certaines formes de cancer, peut être utilisé pour le traitement des malades atteints par le nouveau coronavirus, indique une étude de médecins chinois et canadiens.

Une équipe internationale de médecins a réussi à améliorer l’état de santé des patients avec le Covid-19 à l’aide de l’interféron alpha-2b, indique une étude publiée dans la revue Frontiers in Immunology.

Remdésivir - Sputnik France
L’Inde et le Pakistan vont produire ce médicament potentiellement efficace contre le Covid-19

Il s’agit notamment d’un analogue synthétique d’une des protéines qui sont produites naturellement par les cellules du système immunitaire afin d’empêcher les virus de se multiplier dans les cellules infectées et incitent également le système immunitaire à lutter activement contre les agents pathogènes.

«Les interférons sont la première ligne de défense de l'organisme contre tout type de virus. De nombreux agents pathogènes, y compris les coronavirus, ont appris à bloquer leur travail. Nos expériences ont montré que l'introduction d'interférons synthétiques dans le corps du patient supprime cet effet», a déclaré Eleanor Fish, l'une des auteurs de l'étude, professeure à l'université de Toronto.

Ainsi, l’immunomodulateur interféron alpha-2b a prouvé son efficacité dans la lutte contre les formes chroniques d'hépatite C ainsi que certaines formes de cancer du sang et de la peau. En mars 2020, suite à des résultats encourageants d’expériences sur des cultures cellulaires, des médecins cubains et américains ont commencé à vérifier si l’interféron aide à traiter le nouveau type de coronavirus.

Expériences à Wuhan

Quant à Mme Fish et ses collèges chinois, ils ont lancé des expériences en janvier 2020 dans les premières semaines de l’épidémie en Chine. Leur étude a impliqué 77 volontaires qui ont été admis dans un hôpital de Wuhan avec une forme modérée de Covid-19 et ont accepté d'être traités avec un médicament expérimental.

Transfusion sanguine - Sputnik France
L'injection de plasma sanguin comme traitement du Covid-19, est-elle inoffensive?

Les patients ont été divisés en plusieurs groupes, dont certains ont reçu de l’interféron alpha-2b et les autres des placebos. Les médecins surveillaient constamment l'état de santé des volontaires ainsi que la concentration de particules virales dans leur corps.

Si, en règle générale, le SRAS-CoV-2 reste dans le corps des patients pendant environ 20 jours à partir du moment de l'infection, l'interféron alfa-2b synthétique a permis de réduire ce temps d'environ une semaine. Cet effet, selon les chercheurs, s'est manifesté non seulement chez les patients jeunes mais aussi chez les âgés qui sont particulièrement vulnérables à la maladie.

Les chercheurs précisent que les résultats positifs de ces expériences doivent encore être vérifiés sur un plus grand nombre de volontaires, ainsi que sur des patients qui souffrent des formes les plus sévères du Covid-19.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала