«Ça commence psychologiquement à peser»: un couple belge est bloqué au Maroc depuis presque deux mois

Depuis plus d’un mois et demi, un couple belge est bloqué au Maroc où il était parti à bord de son nouveau camping-car pour faire le tour du royaume. Ces vacanciers espèrent maintenant quitter le pays à l’aide de la France qui organise de tels rapatriements, selon les informations de RTBF.

À bord de leur nouveau camping-car, les Belges Michel Van den Bossche et Noëlle Godan se sont rendus au Maroc le 6 mars dernier. Depuis lors, ils y sont confinés, rapporte RTBF.

Médecins - Sputnik France
La Belgique mise sur les tests sérologiques pour détecter une immunité collective face au coronavirus
Leur but était de voyager à travers le pays pendant un mois en vue de tester leur nouveau véhicule. Mais l’épidémie a changer leur plan.

Presque deux mois après, «ça commence psychologiquement à peser et on aimerait bien rentrer en Belgique, quitte à être confiné chez nous», avoue Michel Van den Bossche. Il est impossible pour le couple d’obtenir l’autorisation de remonter vers Tanger, où il pourrait monter à bord d’un des rares bateaux qui voyagent encore.

«Nous avions réservé des tickets pour rejoindre Barcelone depuis Tanger, sans savoir si nous pourrions sortir du port. Mais nous venons d’apprendre que cette liaison était elle aussi annulée.»

Aucune réponse de la part de l’ambassade

Le couple affirme n’avoir pas été contacté par l’ambassade ou le consulat général belge au Maroc. Et cela en dépit du fait qu’ils se sont enregistrés avant leur départ sur le site des Affaires étrangères Travellers online, qui répertorie tous les Belges en séjour à l’étranger.

Coronavirus en Belgique - Sputnik France
Covid-19: une surmortalité en Belgique et en France?
«L’ambassade ne répond pas et le consulat semble fermé. On tombe sur le répondeur automatique et nous ne sommes jamais recontactés», indiquent-ils. Et d’ajouter:

«On ne crie pas au scandale parce qu’on sait très bien que les États ont d’autres chats à fouetter. On sait très bien que la situation va être difficile pour tout le monde. Notre problème à nous, c’est que depuis 40 jours, on envoie des messages mais nous n’avons pas de réponse et ça devient lourd à supporter.»

Une lueur d’espoir

Mais il y a toutefois de l’espoir. La France organise en effet des rapatriements de camping-caristes et a déjà affrété trois navires pour cela. «Des Belges sont montés à bord de ces bateaux et d’autres bateaux sont annoncés. Ce couple pourrait donc embarquer prochainement», a raconté à RTBF Arnaud Gaspard, le porte-parole des Affaires étrangères.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала