Le Financial Times publie la lettre d’un ambassadeur russe sur le taux de mortalité lié au Covid-19 en Russie

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCoronavirus en Russie
Coronavirus en Russie - Sputnik France
Le quotidien britannique Financial Times a publié le 15 mai la lettre de l'ambassadeur de Russie au Royaume-Uni, Andreï Keline, envoyée en réponse à l’article de ce même média sur la mortalité liée au Covid-19 en Russie. Le diplomate demande que soient réfutées les allégations de manipulation des données statistiques par son pays.

L'ambassadeur de Russie au Royaume-Uni, Andreï Keline, a envoyé une lettre au journal britannique Financial Times après que ce dernier a publié un article selon lequel la mortalité provoquée par le coronavirus en Russie pourrait être plus importante que les chiffres officiels. La lettre de M.Keline a été publiée le 15 mai.

Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe - Sputnik France
Zakharova réagit à l’article de Bloomberg qui se demande «pourquoi le coronavirus n'a pas tué plus de Russes»
«Je me sens obligé d'exprimer mon désaccord avec le reportage du Financial Times sur les efforts de la Russie à lutter contre la pandémie de Covid-19. À en juger par vos rapports, la réponse de la Russie a été de manipuler les chiffres nationaux et de répandre de la désinformation à l'étranger, avec le gouvernement agissant de manière inefficace et avec des médecins pas suffisamment protégés», a écrit l'ambassadeur.

M.Keline a demandé un démenti.

«Cette image déformée nécessite une réfutation. Même selon la plupart des témoignages pessimistes, la performance de la Russie quant à la capacité de son système de santé et du taux de mortalité compte parmi les meilleures de tous les grands pays», a-t-il dit.

Diffuser «de fausses nouvelles»

L’ambassadeur a poursuivi en disant que «le taux de mortalité dû au Covid-19 en Russie est 7,6 fois inférieur à la moyenne mondiale».

Situation à Londres. Avril 2020 - Sputnik France
Il y a près de 41.000 morts du Covid-19 au Royaume-Uni, selon le Financial Times
«Cela serait bien plus utile pour vos lecteurs si vos auteurs tentaient d’analyser les bonnes pratiques de la Russie qui ont rendu ce résultat possible, plutôt que de rechercher des inexactitudes statistiques», a-t-il écrit. «Sinon, de tels articles sont largement considérés en Russie comme diffusant de fausses nouvelles et semant la discorde dans la société russe».

Publications du Financial Times et New York Times

Le Financial Times et le New York Times avaient publié des articles selon lesquels la mortalité liée au Covid-19 en Russie pourrait être plus importante que ce qu’en disent les chiffres officiels.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères avait qualifié ces publications de «fusillade de fakes» et avait également demandé un démenti.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала