Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le nombre de tasses de café bues par jour mis en relation avec le niveau de graisse corporelle

CC0 / pixel2013 / Grains de café
Grains de café - Sputnik France
S'abonner
Le café reste parmi les boissons les plus populaires dans le monde. Une nouvelle étude suggère que sa consommation est associée à une certaine réduction du tissu adipeux.

Selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Nutrition, les femmes qui boivent deux ou trois tasses de café par jour ont moins de graisse corporelle et abdominale que celles qui en prennent moins ou pas du tout. Des chercheurs ont examiné, sur la base des données du programme de recherche américain National Health and Nutrition Examination Survey, la relation entre le nombre de tasses de café bues par jour et le pourcentage de graisse corporelle totale et abdominale.

tasse de café - Sputnik France
La recette d’un «café idéal» élaborée par des chercheurs
Ils ont constaté que les femmes âgées de 20 à 44 ans qui consommaient deux ou trois tasses de café par jour avaient 3,4% de graisse de moins que celles qui ne prenaient pas de café. Parmi les femmes entre 45 et 69 ans, celles qui ont bu quatre tasses ou plus avaient un pourcentage d'adiposité 4,1% inférieur. 

Fait intéressant: les résultats restaient inchangés, le café étant décaféiné ou pas.

«Nos recherches suggèrent qu'il pourrait y avoir des composés bioactifs dans le café autres que la caféine qui régulent le poids et qui pourraient potentiellement être utilisés comme des composés anti-obésité», a déclaré Lee Smith, auteur principal de l'étude.

Dans l'ensemble, le pourcentage moyen de graisse corporelle totale était inférieur de 2,8% chez les femmes de tous âges qui buvaient deux ou trois tasses de café par jour.

Élaborer «une stratégie d’alimentation»

Chez les hommes, la relation était moins significative. Ainsi, parmi les 20-44 ans qui buvaient deux ou trois tasses de café par jour, les chiffres étaient de 1,3% pour le total de la graisse et de 1,8% pour la graisse abdominale.

«Le café ou ses ingrédients efficaces pourraient être intégrés dans une stratégie d'alimentation saine pour réduire le fardeau des maladies chroniques liées à l'obésité», a ajouté Lee Smith.

Environ sept millions de tonnes de café sont consommées dans le monde chaque année, rappelle encore la revue.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала