Nancy Pelosi s’inquiète du traitement à la chloroquine de Trump du fait de son «obésité morbide»

Après que Donald Trump a annoncé prendre de l'hydroxychloroquine de manière préventive au mépris des recommandations des autorités sanitaires américaines, la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi s'est inquiétée que le Président prenne ainsi des risques, à cause également de son âge et de son «obésité morbide».

La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a fustigé sur CNN la décision de Donald Trump de prendre au quotidien un cachet d'hydroxychloroquine.

«C’est notre Président et je préfère qu’il ne prenne pas quelque chose qui n’a pas été approuvé par les scientifiques», a-t-elle déclaré.

​Mme Pelosi a également mis en garde le chef d’État contre l’usage de la chloroquine en raison de son âge et de son «obésité morbide».

Pour échapper au virus

Didier Raoult - Sputnik France
Raoult défend Trump et dénonce une «hallucination collective» contre l’hydroxychloroquine
Alors que les autorités sanitaires américaines ont mis en garde contre l'utilisation de cet antipaludéen en dehors d'un milieu hospitalier ou d'essais cliniques, Donald Trump a annoncé le 18 mai que depuis une dizaine de jours, il prenait au quotidien un cachet d'hydroxychloroquine pour échapper au virus.

«J'en prends depuis une semaine et demie [...], je prends un comprimé par jour», a déclaré M.Trump lors d'un échange avec des journalistes à la Maison-Blanche, soulignant qu'il n'avait «aucun symptôme» du Covid-19.

Le Président américain a également indiqué qu'il se faisait tester très régulièrement et que, jusqu'à présent, il avait toujours été négatif au coronavirus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала