Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les chiens n'aiment pas les câlins, assure une étude qui explique comment leur donner de l'affection

© Photo Pixabay/MeHeUn chien (image d'illustration)
Un chien (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Malgré l’opinion communément admise, les chiens ne sont pas si friands de câlins et d’étreintes, selon certains experts. Le fait de tenir immobilisés des animaux originellement taillés pour la course peut se révéler dommageable.

Les chiens ne sont pas toujours à l’aise face au contact physique avec les humains, relate un article publié dans le magazine Psychology Today par le professeur Stanley Coren, du département de psychologie de l'université de la Colombie-Britannique.

Un chien - Sputnik France
Un chien adopté et timide a une technique pour demander des caresses – vidéo

Après avoir analysé 250 photos de personnes serrant leur chien dans leur bras, le spécialiste rapporte avoir observé «au moins un signe de stress, d’anxiété ou d’inconfort» dans près de 82% des cas. Cela va des oreilles baissées jusqu’au fait de montrer les dents ou de fermer les yeux. D’après Stanley Coren, seuls 7,6% des chiens photographiés pouvaient être considérés comme véritablement à l’aise avec les étreintes. Il résume son propos en parlant de «personnes heureuses étreignant des chiens malheureux».

Des animaux taillés pour la course

Pour expliquer ces attitudes, le professeur Coren rappelle que les chiens sont des animaux «cursoriaux», dont l’organisme est conçu pour la course. 

Chien et chat - Sputnik France
Des câlins entre chat et chien à faire fondre les cœurs
Priver un chien de sa capacité à courir, en l’immobilisant par un câlin, peut augmenter son niveau de stress, déclare-t-il dans son article.

Si l’anxiété est trop importante, l’animal peut même se mettre à mordre, explique le spécialiste. Raison pour laquelle certains sites Internet déconseillent d’étreindre trop souvent les chiens. Il y a quelques années, l’American Veterinary Society of Animal Behavior avait même fait paraître un communiqué pour s’opposer à un livre pour enfants qui enjoignait d’étreindre son chien «à tout moment et en tous lieux», rappelle Stanley Coren dans son article.

Le spécialiste recommande plutôt de montrer son affection avec une petite tape, un mot gentil ou une friandise.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала