Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Interpellé pour cambriolage, un voleur parisien remis en liberté récidive le jour même

S'abonner
Jeudi 21 mai, en plein cœur de Paris, les policiers ont interpellé deux cambrioleurs en flagrant délit, dont l’un a été remis en liberté le lendemain sans faire l’objet de poursuites. Toutefois, l’individu s’est fait arrêter de nouveau quelques heures plus tard pour un vol aggravé.

Après avoir été pris en flagrant délit dans un double cambriolage à Paris, un individu a été relâché par le parquet vendredi 22 mai. Le jour même, il a été interpellé après avoir récidivé à la gare du Nord.

Première interpellation

Vers 13h40 le 21 mai, les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ont remarqué deux individus ayant l’air suspect qui sortaient du métro Quatre-Septembre, raconte Actu17. Les hommes regardaient sans cesse derrière eux, et sont mis ensuite d’accord d’un signe de tête pour entrer dans un immeuble situé rue de la Michodière.

Un cambrioleur (image d'illustration) - Sputnik France
Après avoir cambriolé une station-service, ils y restent pour boire un coup
Quelques moments plus tard, les deux ont réapparu, chacun un sac à dos rempli, attirant l’attention des fonctionnaires qui ont procédé à leur contrôle. Un individu a pris immédiatement la fuite, laissant tomber son sac plein d’objets volés et d’une gazeuse lacrymogène. L’homme a fini par être maîtrisé, tandis que l’autre est resté immobile en tentant de se débarrasser d’un couteau.

Les jeunes hommes avaient cambriolé ce jour-là deux appartements. Durant leur transport au commissariat, celui qui avait tenté de prendre la fuite a entrepris une nouvelle tentative.

Selon le média, le duo, qui a été interpellé et placé en garde à vue, n’avait pas de cartes d’identité. Ils ont déclaré avoir 18 et 17 ans, nés en Algérie, sans domicile fixe.

Interpellé de nouveau

Lors de son audition au lendemain, le fugitif raté a déclaré être l’auteur de ce double cambriolage, insistant sur l’innocence de son complice. Par conséquent, le parquet a ordonné la remise en liberté de ce dernier vendredi matin, avec un «classement 21», c’est à dire pour une «infraction insuffisamment caractérisée».

Cet homme n’est toutefois pas resté longtemps en liberté: à la fin de cette même journée, il a été interpellé à la gare du Nord en flagrant délit de vols en réunion de plusieurs valises appartenant à des voyageurs.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала