Roscosmos commente une fuite de vapeurs toxiques depuis un étage de fusée Fregat à Kourou

© AP Photo / Henri GriffitUn lanceur russe Soyouz-ST-B installé sur un pas de tir à Kourou
Un lanceur russe Soyouz-ST-B installé sur un pas de tir à Kourou - Sputnik Afrique
Une fuite du carburant toxique utilisé dans un étage de fusée Fregat a récemment été détectée dans le Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou. Mis au courant par ses collègues français, Roscosmos doit y envoyer ses spécialistes début juin, a appris Sputnik auprès de l’agence spatiale russe.

Une fuite des vapeurs toxique du peroxyde d'azote a eu lieu dans le Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou depuis un étage de fusée Fregat, a indiqué un représentant de l’agence spatiale russe Roscosmos à Sputnik.

Une fusée Soyouz - Sputnik Afrique
Un satellite militaire français devrait être mis en orbite par un lanceur russe Soyouz

«Le 21 mai, les Français ont informé du déclenchement périodique d’un système d’alarme destiné à détecter des fuites de vapeurs de l’oxydant sur les lieux de stockage d’un étage d’une fusée Fregat», a-t-il indiqué.

Il a précisé que les spécialistes de Roscosmos doivent se rendre sur place début juin pour évaluer la situation et prendre les mesures nécessaires.

Selon le représentant de Roscosmos, l’étage de la fusée est stocké dans des locaux qui répondent à toutes les normes de sécurité internationales, y compris environnementales, et ne représente pas de danger pour le personnel, ni pour l'environnement.

Un lancement prévu

Le lancement de la fusée Soyouz-ST-A avec le satellite émirati Falcon Eye-2 était prévu début mars, mais il a été reporté en raison de problèmes avec l’étage de fusée Fregat qui a été remplacé.

Un Soyouz à Baïkonour - Sputnik Afrique
La Nasa souhaite de nouveau réserver des Soyouz pour envoyer ses astronautes vers l’ISS

Cependant, à la mi-mars, le Centre spatial guyanais a été temporairement fermé en raison de la pandémie de Covid-19. Des spécialistes russes avaient alors vidangé le carburant de la Fregat et sont rentrés dans leur pays fin avril.

Selon une source de Sputnik au sein de l'industrie spatiale russe, le lancement du satellite est prévu pour le 1er octobre.

Depuis octobre 2011, 23 lancements de fusées russes Soyouz ont eu lieu depuis le cosmodrome de Kourou. Au cours de l'un d'entre eux, en août 2014, en raison de l'accident avec un étage de fusée Fregat, deux satellites opérationnels du système de positionnement par satellite européen Galileo ont été placés sur une orbite erronée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала