Un tweet du porte-parole de la diplomatie chinoise mettant en cause les USA dans le Covid-19 signalé par Twitter

Une publication du porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères supposant que l’armée américaine aurait pu amener le Covid-19 à Wuhan a été signalée comme nécessitant une vérification des faits par Twitter.

Donald Trump - Sputnik France
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
Après les tweets de Donald Trump, un message du porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a été notifié par Twitter comme nécessitant une vérification des faits.

Le signalement est apparu sous un tweet daté du 12 mars, dans lequel M.Lijian avait suggéré que l’armée américaine aurait pu amener le Covid-19 à Wuhan lors de la septième édition des Jeux mondiaux militaires en octobre dernier.

Dans le cadre de sa nouvelle politique sur les fausses informations, Twitter a accompagné ce tweet d’une étiquette d’avertissement, proposant de «prendre connaissance des faits sur le Covid-19». Cette indication contient un lien vers un article précisant qu’un responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que les données disponibles témoignaient de l’origine animale et non d’un laboratoire du coronavirus.

Le conflit Trump vs Twitter continue

Le Président américain a lancé ce vendredi 29 mai de nouvelles vives critiques contre Twitter en accusant le réseau social de cibler les républicains et les conservateurs et de ne rien faire contre les démocrates et la Chine. Ce post a été diffusé après que Twitter a masqué quelques heures plus tôt son message sur les violences urbaines qui ont éclaté à Minneapolis après la mort d’un Afro-Américain pendant une interpellation.

Donald Trump, qui a signé le 28 mai un décret présidentiel pour réglementer les activités des opérateurs de réseaux sociaux, a en outre réclamé au Congrès de révoquer un article de loi, dit Section 230, protégeant les sites Internet de poursuites judiciaires pour la diffusion de certains contenus.

«Twitter ne fait rien à propos de tous les mensonges et toute la propagande déversés par la Chine ou le Parti démocrate de la gauche radicale. Ils ciblent les républicains, les conservateurs et le Président des États-Unis. La Section 230 devrait être retirée par le Congrès. En attendant, ce sera réglementé!», a écrit le Président américain.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала