Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tensions devant les gratte-ciel de Trump à New York et Chicago – vidéos

© REUTERS / EDUARDO MUNOZManifestation à New York, le 30 mai 2020
Manifestation à New York, le 30 mai 2020 - Sputnik France
S'abonner
Des images de tensions près des gratte-ciel de Donald Trump à New York et à Chicago, suite au décès de George Floyd, ont été relayées sur les réseaux sociaux. Des manifestants jetaient des projectiles en direction de la police, qui a fait usage de gaz lacrymogène en retour.

Cinq jours après la mort de George Floyd lors de son interpellation violente, de nombreux individus se sont réunis au pied des immeubles appartenant au Président américain à New York et à Chicago pour exprimer leur colère et dénoncer les bavures policières. Des images ont été relayées sur les réseaux sociaux.

​Au moins sept personnes ont été interpellées près de la Trump Tower à New York, ancienne résidence du chef de l’État. Certains manifestants ont refusé d’obtempérer à l’injonction de la police de quitter la Cinquième Avenue et de regagner les trottoirs. «Pas de trottoirs», ont-ils scandé, indique le New York Times.

«C’est une protestation. Nous appartenons à la rue», a déclaré l’un d’eux.

Les manifestants jetaient des projectiles en direction de la police, qui a fait usage de gaz lacrymogène en retour.

​La Trump Tower avait également été prise pour cible quelques heures plus tôt à Chicago. Pour disperser la foule rassemblée devant le gratte-ciel, les forces de l’ordre ont répliqué avec des matraques, déclare le Chicago Sun-Times.

​La police et certains manifestants se sont poursuivis à plusieurs reprises alors que les agents tentaient de protéger les gratte-ciel, ajoute le quotidien.

​Suite aux émeutes, Chicago a instauré un couvre-feu.

Plusieurs grandes villes américaines se trouvent en proie à des heurts entre la police et des émeutiers depuis quelques jours. Les affrontements se déroulent malgré les couvre-feux. 13.000 soldats de la Garde nationale ont été mobilisés pour reprendre le contrôle de la situation dans le Minnesota, où la vague de protestations avait été déclenchée par le décès de George Floyd, habitant de la ville, mort des suites d’une interpellation musclée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала