Ce journal allemand trouve des emprunts aux Russes dans les vaisseaux d’Elon Musk

© AP PhotoSpaceX Dragon
SpaceX Dragon - Sputnik France
Elon Musc et son entreprise SpaceX ont emprunté aux Russes le concept de séparation du transport de personnes et de matériel dans l’espace, selon le Tagesspiegel.

En matière de voyages dans l’espace, le concept américain de «post-Shuttle» est en même temps «fondamentalement différent et essentiellement copié sur les Russes», écrit le quotidien allemand Tagesspiegel. Sinon, tout est nouveau, des matériaux utilisés au modèle économique, en passant par la mode.

Elon Musk - Sputnik France
Elon Musk a une nouvelle fois recours à la langue russe pour remercier Roscosmos
Les navettes spatiales américaines pouvaient et devaient transporter des tonnes de matériel et près d’une vingtaine de personnes. Les Russes, eux, ont dès le début misé sur les cargos d'une part, et les capsules habitées d'autre part, pour assurer les voyages vers la Station spatiale internationale (ISS), note le média.

Sur les pas des Russes

Pour Elon Musk, séparer le transport des voyageurs de celui des marchandises est logique pour d'autres raisons. À moyen terme, son entreprise souhaite non seulement proposer des voyages d'affaires et un transport de fret en orbite, mais aussi s’adresser aux particuliers fortunés qui souhaitent voyager dans l’espace. SpaceX a déjà annoncé les premiers vols de ce type, y compris un séjour sur l'ISS, pour 2021. Un billet coûterait 55 millions de dollars. «Cependant, ici aussi, les Russes ont été des pionniers lorsqu'ils ont emmené Dennis Tito, le premier touriste spatial, à l'ISS en 2001», rappelle le Tagesspiegel.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала