Mobilisations à New York contre les violences policières après le meurtre de George Floyd

© REUTERS / BRENDAN MCDERMIDManifestations à New York à la suite de la mort de George Floyd, le 2 juin
Manifestations à New York à la suite de la mort de George Floyd, le 2 juin - Sputnik France
Des manifestants se rassemblent de nouveau à New York, à Manhattan, pour dénoncer la mort de l'Afro-Américain George Floyd lors d'une interpellation brutale à Minneapolis.

À New York, où le couvre-feu a été prolongé jusqu'au dimanche 7 juin, la situation était plus calme mardi soir, après des images de violence qui ont fait le tour du monde en tout début de semaine. Mercredi 3 juin, des manifestants sont descendus de nouveau dans la rue.

Le procureur enquêtant sur la mort de George Floyd à Minneapolis a requalifié les faits en homicide volontaire, inculpant de «meurtre non prémédité» le policier Derek Chauvin, renvoyé de la police comme ses trois collègues et écroué fin mai. Il encourt donc une peine maximale de 40 années de réclusion pour ce chef d'accusation, selon l'acte d'inculpation déposé au tribunal.

Plusieurs personnes, dont des membres des forces de l'ordre, sont mortes et des dizaines d'autres ont été blessées lors des manifestations et émeutes qui ont eu lieu dans de nombreuses villes des États-Unis après la mort d’un Afro-Américain, George Floyd, lors d’une interpellation musclée à Minneapolis le 25 mai.

Le Président Trump a le droit d'envoyer l'armée pour réprimer les émeutes dans les villes américaines, mais pour l'instant la situation est contrôlée par la police et la Garde nationale, a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала