Washington pourrait fermer le ciel américain aux compagnies chinoises dès ce mois-ci

Alors que les relations entre les États-Unis et la Chine se sont détériorées ces derniers mois sur fond de pandémie de Covid-19, l’administration américaine se propose d’interdire aux transporteurs aériens chinois l’accès au pays à partir de mi-juin, selon Reuters.

Washington envisage d'interdire les vols des compagnies aériennes chinoises à destination des États-Unis, rapporte Reuters qui se réfère à ses sources.

Une décision pénalisant la Chine qui doit être annoncée ce mercredi et qui a été prise après que Pékin n'a pas respecté un accord existant sur les vols entre les deux plus grandes économies du monde.

Air France - Sputnik France
Air France annonce la reprise des vols vers le Maghreb pour le 1er juin, sous condition…
Les restrictions devraient entrer en vigueur le 16 juin, mais la date pourrait être avancée par Donald Trump, ont fait savoir les sources sous couvert d'anonymat.

Les compagnies visées par l’interdiction

La mesure s'applique à Air China, China Eastern Airlines Corp, China Southern Airlines Co et Hainan Airlines Holding Co, ont indiqué les sources.

Le 22 mai, l'administration Trump a accusé le gouvernement chinois d'empêcher les compagnies aériennes américaines de reprendre du service en Chine et a ordonné à quatre transporteurs chinois de déposer leurs horaires de vol auprès du gouvernement américain.

Développements sur fond de la pandémie

Un poste de pilotage - Sputnik France
En plein vol pour Moscou cet avion fait demi-tour, un pilote étant positif au Covid-19
Fin janvier, le gouvernement américain a interdit l’entrée aux États-Unis à la plupart des citoyens non américains ayant séjourné en Chine au cours des 14 derniers jours, sans interdire les vols des compagnies aériennes chinoises.

Les principaux transporteurs américains ont décidé de leur plein gré de suspendre tous les vols de passagers vers la Chine en février.

L’administration de l’aviation civile de Chine (CAAC) a imposé aux compagnies chinoises le maintien d’une seule destination vers chaque pays étranger et d’un seul vol par semaine. La CAAC a également exigé que tous les transporteurs étrangers maintiennent le nombre de vols à hauteur du 12 mars.

Le département des Transports des États-Unis a déclaré qu’étant donné que le 12 mars toutes les compagnies américaines avaient arrêté leurs vols vers la Chine, cette exigence «empêche de fait la reprise des vols réguliers à destination de la Chine».

Le département a signalé que Delta Air Lines et United Airlines voudraient reprendre les vols vers la Chine en juin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала