Kourou accueille des spécialistes de Roscosmos venus réparer un étage de fusée Fregat

© AFP 2022 JODY AMIET Fusée russe Soyouz au Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou
Fusée russe Soyouz au Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou - Sputnik France
L’avion transportant des spécialistes russes de Roscosmos s’est posé au Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, indique Flightradar24. Ils devront réparer la panne détectée fin mai par des Français sur un étage d’une fusée Fregat, liée à une fuite de vapeurs toxiques.

Afin de réparer la fuite de vapeurs toxiques d’un étage d’une fusée Fregat, détectée au Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, des spécialistes de Roscosmos sont arrivés sur le cosmodrome, selon les données de Flightradar24, un site permettant de voir le trafic aérien en temps réel.

Le Centre spatial guyanais de Kourou. - Sputnik France
Succès pour le premier lancement Ariane 5 de l'année - vidéo
Transportant à son bord les techniciens russes, l’avion Gulfstream G550 est parti de Moscou et s’est posé le 6 juin à 23h00 (heure locale) à l’aéroport de Cayenne, après avoir fait escale aux Açores.

L’envoi de ces spécialistes avait été annoncé fin mai par l’agence spatiale russe, alertée par ses collègues français. Ceux-ci avaient fait état du déclenchement d’un système d’alarme destiné à détecter les fuites de peroxyde d'azote. Les techniciens devront diagnostiquer la situation et réparer la panne.

Un lancement reporté

L’étage de fusée Fregat est destiné à lancer le satellite émirati Falcon Eye-2 avec une fusée Soyouz-ST-A. Initialement prévu en mars 2020, le lancement a été reporté au mois d’octobre en raison d’un autre problème technique et de la fermeture temporaire du CSG de Kourou suite à la pandémie.

Les spécialistes du constructeur Lavotchkine (une entreprise de Roscosmos) en charge de la Fregat, avaient vidangé le carburant de l’étage et étaient rentrés en Russie fin avril.

Depuis octobre 2011, 23 lancements de fusées russes Soyouz ont eu lieu depuis le cosmodrome de Kourou. Cependant, l’un d’entre eux avait été marqué par l’accident d’un étage de Fregat, ce qui avait abouti au placement de deux satellites opérationnels du système de positionnement par satellite européen Galileo sur une orbite erronée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала