Des motards russophones patrouillent un quartier de New York contre les casseurs - photo

Face au vandalisme exercé en marge des manifestations contre les violences policières et le racisme, un groupe de motards russophones organise tous les soirs jusque tard dans la nuit des patrouilles dans le quartier de Brighton Beach, à New York.

Un groupe de motards russophones patrouille le quartier de Brighton, à New York, où vivent de nombreuses personnes de l'ex-URSS, confie à Sputnik Konstantin Kotov, fondateur et président du club de motos Bratva MC.

​«Nous ne faisons pas de la légitime défense, nous sommes juste une équipe qui maintient l'ordre afin qu'il n'y ait pas d'anarchie, de vandalisme, etc. Nous aidons simplement à maintenir l'ordre dans la ville. La police accepte nos bons efforts, elle nous soutient et nous remercie de l’aide», explique Konstantin Kotov.

Leur équipe ne possède pas d'armes à feu, regrette-t-il, ajoutant que les motards, dont il ne précise pas le nombre, ne peuvent se permettre que «certains articles d'autodéfense», car des lois de l’État de New York restreignent le port d’armes. Il souligne que les patrouilles sont effectuées tous les soirs jusqu'à trois ou quatre heures du matin.

«C'est le quartier où mes amis vivent, l’endroit où on se détend, où on s’amuse. On nous régale, on boit ici de la bière avec plaisir. On célèbre ici les dîners et les vacances. On ne veut pas que nos lieux soient ruinés, c'est tout. On aide ces gens, ce sont nos voisins, nos amis», ajoute le fondateur du club.

Des manifestations à New York

Police officers detain a protester during a protest following the death of African-American George Floyd who was seen in graphic video footage gasping for breath as a Minneapolis Police officer knelt on his neck, in the Brooklyn borough of New York City, U.S., May 29, 2020. - Sputnik France
Un responsable du renseignement de New York endosse la responsabilité des pillages dans la ville
Des manifestations de masse et des émeutes ont déferlé dans de nombreuses villes américaines après la mort de l'Afro-américain George Floyd asphyxié par un policier blanc à Minneapolis lors de son interpellation.

Les émeutes se sont poursuivies à New York pendant plusieurs jours où de nombreux magasins ont été pillés à Manhattan et où plusieurs bâtiments ont été vandalisés. Dans ce contexte, le maire de New York Bill de Blasio avait annoncé le 1er juin la prolongation du couvre-feu décrété qu’il a levé dimanche 7 juin comme prévu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала