Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Assa Traoré réclame des «actes» de l’Élysée avant d’envisager une rencontre

© Sputnik . Oxana BobrovitchConférence de presse du collectif "Verité pour Adama Traoré", Paris, 9 juin 2020
Conférence de presse du collectif Verité pour Adama Traoré, Paris, 9 juin 2020 - Sputnik France
S'abonner
La famille d’Adama Traoré persiste et signe face à l’invitation de rencontrer la garde des Sceaux: non seulement ils lui ont dit non, mais Assa a réclamé de l’Élysée «des actes» avant toute chose.

«Les mots ne suffisent plus, ce sont des actes judiciaires que nous demandons», a scandé ce 9 juin Assa Traoré lors d'une conférence de presse dans le XXe arrondissement de la capitale.

Après que la famille a refusé d'être reçue par la garde des Sceaux Nicole Belloubet, laquelle lui avait proposé une rencontre après plusieurs rassemblements en l’hommage du jeune homme décédé, Assa Traoré a déclaré vouloir des «actes» de l’Élysée.

«Aujourd'hui, nous refusons le rendez-vous avec la ministre de la Justice, si elle doit rencontrer quelqu'un c'est le procureur, si quelqu'un doit être convoqué ce sont les gendarmes. On ne demande pas que les discussions se fassent dans un salon de thé de l'Élysée. Si l'Élysée doit nous recevoir, ce sera seulement après des actes», a-t-elle scandé devant la foule.

Appel à une «mobilisation nationale»

Ne comptant pas s’arrêter là, la famille appelle désormais à «une mobilisation nationale du peuple français» samedi prochain à Paris.

«S'il le faut, toutes les semaines nous sortirons dans la rue», a indiqué Assa, évoquant des «événements non déclarés» pour prendre «par surprise» les autorités.

Refus de la rencontre avec la ministre de la Justice

Un rassemblement devant le tribunal de Paris à l'appel du collectif de soutien à la famille d'Adama Traoré, 2 juin 2020 - Sputnik France
Mort d'Adama Traoré: une nouvelle expertise commandée par la famille pointe la responsabilité des gendarmes
Les Traoré ont déclaré avoir été contactés lundi par le cabinet de Nicole Belloubet «pour échanger» mais ont refusé, selon l'avocat de la famille, Yassine Bouzrou.

Suite à cette demande, plusieurs internautes et personnalités publiques ont dénoncé une violation de la séparation des pouvoirs.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала