Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nord Stream 2: des députés allemands évoquent «des mesures importantes» contre Washington

© Sputnik . Alexej Vitvitdki / Aller dans la banque de photosNord Stream 2
Nord Stream 2  - Sputnik France
S'abonner
«C’est un empiétement sur la souveraineté de l'Allemagne et de l'Union européenne»: dans un entretien accordé au média russe Izvestia, trois députés du Bundestag ont commenté le projet américain de loi prévoyant des sanctions contre le Nord Stream 2.

Si Washington impose des sanctions contre le gazoduc Nord Stream 2, l’Allemagne devrait être prête à riposter aux États-Unis en prenant des mesures spécifiques, a déclaré Klaus Ernst, chef de la Commission de l'économie et de l'énergie du Bundestag, dans une interview accordée à Izvestia et publiée le 9 juin.

«C’est un empiétement sur la souveraineté de l'Allemagne et de l'Union européenne. Si cela ne s'arrête pas, pour nous protéger, nous devrons étudier des mesures importantes. Par exemple, des pénalités pour le gaz naturel américain», a souligné ce membre du parti Die Linke.

Moscou «sera en mesure de l'achever seul»

Un autre membre de la même Commission a indiqué que de nouvelles sanctions, si elles étaient introduites, ne pourraient pas empêcher l'achèvement du gazoduc.

Drapeau allemand devant le Reichstag, Berlin - Sputnik France
Si les pressions sur le Nord Stream 2 sont maintenues, l'Allemagne n'exclut pas de sanctionner le gaz US
«L'interdiction d’entretenir le gazoduc, qui est débattue aux États-Unis, montre plutôt que, selon Washington, la Russie sera en mesure de l'achever seule. L'Allemagne, pour sa part, va observer et évaluer l'évolution de la situation pour soutenir l'achèvement du gazoduc», a déclaré le député du SPD Timon Gremmels.

Appel à soutenir le Nord Stream 2

Pour le député du FDP Martin Neumann, le gouvernement fédéral devrait soutenir les entreprises participant au projet Nord Stream 2. Il a également appelé les pays de l'UE à le rejoindre plus activement.

«Lorsqu'on parle du marché de l'énergie durable, les problèmes géopolitiques ne devraient pas déstabiliser l'Allemagne. Cela concerne également un projet comme le Nord Stream 2, qui satisfera la demande en gaz de l’Europe», a-t-il expliqué.

De nouvelle sanctions

Des sénateurs américains ont introduit le 4 juin une nouvelle proposition de loi visant à sanctionner toutes les entreprises qui fournissent une certification, une assurance et des installations portuaires pour le projet Nord Stream 2.

Washington a déjà adopté des sanctions contre celui-ci en décembre dernier, exigeant que les entreprises impliquées dans la pose des conduites en mer Baltique arrêtent les travaux. La société suisse Allseas, engagée dans le projet, a immédiatement rappelé ses bateaux.
Néanmoins, comme l’a annoncé Vladimir Poutine en janvier dernier, la Russie envisage de mettre en exploitation le Nord Stream 2 au premier trimestre 2021, au plus tard.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала